Football URSS Ouzbékistan

Football, URSS et Ouzbékistan : une histoire délicate (1/5)

Le 14 juin 2018 débutera en Russie la Coupe du Monde de football. À cette occasion, et malgré le fait qu’aucun pays centre-asiatique ne soit parvenu à se qualifier, Novastan partage une série d’articles sur l’histoire du football en Asie centrale produite par notre partenaire Footballski, média spécialisé sur le Football en Europe de l’Est.

Novastan reprend et partage un article paru initialement sur Footballski.

La République Socialiste Soviétique d’Ouzbékistan a été créée quelques années après le début de l’existence de l’Union Soviétique, suite au redécoupage des territoires d’Asie centrale décidé par Staline, alors commissaire aux nationalités de Lénine. Créée en 1924, elle est ensuite délestée du Tadjikistan, qui accède au même statut, avant de se voir rattacher le Karakalpakistan avant-guerre.

Comme partout en Asie centrale, la collectivisation des terres ainsi que l’abandon forcé du mode de vie traditionnel est très mal vécu en Ouzbékistan. Après la Seconde Guerre mondiale, les bouleversements continuent avec le déplacement de nombreuses usines venues de l’ouest de la Russie accompagnée de mouvements de population avec l’arrivée de Slaves sur le territoire. Tachkent, nouvelle capitale remplaçant la place de la traditionnelle Samarcande, devient une ville industrielle et le centre névralgique de l’Asie centrale soviétique.  L’économie ouzbèke est alors industrielle, principalement chimique et électrique, et minière. À cela vient s’ajouter la production de gaz et une agriculture issue de la collectivisation des cultures et des élevages traditionnels.

L’Ouzbékistan dans le championnat soviétique 

Cette histoire a eu un impact sur le football ouzbek. Une seule équipe ouzbèke a évolué au plus haut-niveau soviétique, le Pakhtakor Tachkent. Leur accession au championnat s’est faite en 1960, et leurs débuts sont convaincants avec une sixième place dès 1962.  Les Ouzbeks connaissent le phénomène d’ascenseur pendant quelques années avant de finalement retrouver l’élite et de réaliser la meilleure performance historique pour un club asiatique : une finale de coupe d’URSS, perdue 1-0 contre le Torpedo Moscou en 1968.

Lire la suite de l’article : Le Football dans les RSS : L’Ouzbékistan – Introduction

Cet article sera suivi d’un événement important (la tragédie de Dniprodzerzhinsk et la perte de l’effectif du Pakhtakor Tachkent), d’un club ayant (plus ou moins) marqué l’histoire (Dinamo Samarcande), d’un homme (Berador Abduraïmov) et enfin d’un point sur vingt-sept années de football après l’indépendance.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Introduction à l’histoire du football ouzbek du temps de l’URSS
Footballski.fr
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *