Tachkent Ouzbékistan Tamerlan BBC Retour

La BBC recrute à nouveau en Ouzbékistan

Partager avec

Le service ouzbek de la BBC, qui travaillait hors du pays depuis 2005, a publié une offre d’emploi. Cette offre, qui ne signifie pas la réouverture du bureau*, permet cependant à la chaîne britannique renoue avec un terrain de plus en plus ouvert.

Une longue pause de 12 années sans terrain ouzbek va se terminer prochainement pour la British Broadcast Corporation (BBC). Comme le rapporte Podrobno.uz ce jeudi 6 juillet, le service ouzbek de la radio-télévision britannique a diffusé une offre d’emploi pour un poste de journaliste multimédia.

Cette offre, qui n’est pas une déclaration officielle de retour, est cependant une évolution vers de une ouverture, alors que le bureau de la BBC a été fermé en 2005 après les évènements d’Andijan. En ce mois de mai 2005, des rassemblements pacifiques dans la ville de l’Est du pays ont été réprimés dans le sang par le gouvernement d’Islam Karimov, qui dirigeait le pays depuis 1989.

Un signe fort d’ouverture

L’état des lieux dressé par la BBC déplaît visiblement au pouvoir en place, qui lance une campagne de harcèlement et d’intimidation contre le média britannique. En octobre 2005, la chaîne explique sur son site internet qu’elle ferme son bureau de Tachkent « pour une période provisoire de six mois » à cause de l’insécurité ambiante. Elle ne le rouvrira pas jusqu’à aujourd’hui.

Comme l’explique The Calvert Journal, le retour de la BBC en Ouzbékistan a été rendu possible avec le feu vert du ministre des Affaires étrangères, Abdulaziz Kamilov. La chaîne avait demandé en avril dernier à revenir dans le pays, une demande qui aurait été acceptée le 5 juillet. La BBC, contactée par l’équipe de Novastan, n’a pas affirmé vouloir rouvrir un bureau sur place, mais simplement recruter un(e) journaliste.

Ce retour à petits pas de la BBC intervient le lendemain du retour très probable de Human Rights Watch, bannie du pays depuis 2010. Deux signaux d’ouverture très forts envoyés par le nouveau président ouzbek, Chavkat Mirzioïev, qui s’emploie à moderniser le pays et surtout ses pratiques depuis son élection en décembre 2016.

*Edit 10 juillet 2017: une précédente édition de cet article mentionnait une réouverture du bureau de la BBC. Cette dernière, qui a pu répondre à nos questions, a démenti cette information.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !

La BBC avait un bureau dans la capitale ouzbèke entre 1995 et 2005.
David Stanley
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *