internet vitesse rapide ouzbékistan numérique 5G mobile fixe

La rapidité d’internet en Ouzbékistan multipliée par 2,4 en un an

L’Ouzbékistan s’est lancé dans une course pour rattraper son retard dans le numérique. Cela semble marcher, avec une vitesse de son internet fixe et mobile qui connaît la plus forte croissance au monde entre janvier 2019 et janvier 2020.

La rapidité de l’internet fixe en Ouzbékistan a été multipliée par 2,4 depuis l’année dernière, passant de 10,89 mégabits par seconde (Mbit/s) en janvier 2019 à 25,75 Mbit/s (vitesse en download) en janvier 2020, selon le Speedtest Global Index. Les autorités ouzbèkes ont pris le sujet à bras-le-corps depuis deux ans et veulent multiplier par dix cette vitesse d’ici à la fin de l’année 2020.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre actif par ici.

« Dans le classement général sur la vitesse d’internet, l’Ouzbékistan occupe la 104ème place dans le monde (plus 15 positions cette l’année). C’est la croissance la plus impressionnante de l’année. À la fin de janvier 2020, nous sommes en avance sur des pays tels que la Géorgie (107ème place), l’Azerbaïdjan (116ème place), le Tadjikistan (109ème place) et le Turkménistan (176ème place) », a déclaré le service de presse du ministère, comme le rapporte le média ouzbek Kun.uz.

L’Ouzbékistan a également fait des progrès dans la vitesse de l’internet mobile. Le pays part néanmoins de loin et occupe actuellement la 132ème place, en hausse de 5 positions par rapport à l’année dernière.

En 2020, la vitesse d’internet sera multipliée par dix selon les autorités

Le Premier vice-ministre du Développement des technologies de l’information et des communications de l’Ouzbékistan, Olimjon Oumarov, a déclaré au média économique ouzbek Spot.uz, qu’en 2020, la vitesse d’internet dans le pays serait multipliée par dix.

Lire aussi sur Novastan : En Asie centrale, mieux vaut être patient avec Internet

Plus largement, le ministère de l’Information et de la communication ouzbek a de grands plans pour développer les infrastructures numériques en Ouzbékistan. En 2020, « il y aura 12 000 kilomètres de câbles de fibre optique posés dans le pays ; la norme 5G sera mise en service de façon commerciale ; 85 % des établissements d’enseignement général seront dotés d’un accès Internet haut débit », a déclaré Olimjon Oumarov. Ces investissements dans l’infrastructure permettront au pays de développer son économie numérique, qui est un des grands plans annoncés par le président ouzbek Chavkat Mirzioïev au début de l’année.

Selon Olimijon Oumarov, ce développement est une nécessité pour l’Ouzbékistan. « 60 % de la population de notre pays est jeune. Il est très important de créer les conditions pour qu’ils reçoivent une éducation dans le domaine des technologies de l’information », a décrit le ministre.

L’Ouzbékistan tente de rattraper son retard 

Depuis la fin de l’année 2018, l’opérateur national, Uzbektelecom, a annoncé une augmentation de la bande passante Internet de 10 fois. La capacité du centre international de commutation auquel est rattaché le pays est alors passée de 110 Gigabits par seconde (Gbit/s) à 1 200 Gbit/s. Après cela, des tarifs illimités sont apparus dans le pays à des prix abordables et l’internet fixe est généralement devenu plus rapide et moins cher.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

À l’automne 2019, un des principaux opérateurs privés du pays, Ucell, a commencé à tester la 5G et à montrer les capacités de ce nouveau réseau pour le pays. La vitesse maximale enregistrée obtenue dans des conditions réelles était d’environ 1 Gbit/s. Cependant, cela paraît encore loin alors que la majorité de la population ouzbèke utilise la 2G et la 3G, qui représentent 41 % et 46 % de la consommation d’internet mobile du pays. Le taux de pénétration de la 4G est de seulement 13 %. En ce qui concerne la 5G, elle ne devrait pas voir le jour concrètement dans le pays avant 2024.

La rédaction

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

La vitesse d’Internet en Ouzbékistan a été multiplié par plus de 2 fois en un an.
Libreshot
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *