Amir Temur Tamerlan Ouzbékistan Statue Tachkent

La statue d’Amir Temur à Tachkent

UN LIEU EN ASIE CENTRALE. Au cœur de la capitale ouzbèke, au centre d’une place entourée par le fameux hôtel Ouzbékistan, le musée des Timourides et le centre de congrès, trône une immense statue équestre en bronze d’Amir Temur. C’est de cette place « Amir Temur Maidoni » que partent les principales rues de la ville.

Amir Temur (1336-1405), en Ouzbékistan, ou Tamerlan (Timur le boiteux), en France, s’est rendu célèbre pour son immense empire. Celui-ci regroupait jusqu’à vingt-sept pays, de la mer Méditerranée à l’Inde, tandis que sa dynastie, les Timourides, régna près de cent ans. Avec pour capitale de son empire la belle Samarcande, dont il était originaire, il est considéré comme l’un des pères de l’Ouzbékistan.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Lire aussi sur Novastan : L’histoire oubliée de Chakhrisabz, ancienne ville farouchement indépendante

Ce « amir al-kabir » (« grand prince » en arabe) est souvent présenté comme protecteur des arts et des lettres, de l’éducation et de l’agriculture. Néanmoins, ce que l’histoire en Ouzbékistan rappelle peu est sa personnalité des plus sanguinaires : ses conquêtes auraient fait des centaines de milliers de victimes et il était réputé pour ses pyramides de crânes ennemis.

Amir Temur Tamerlan Ouzbékistan Statue Tachkent

A Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan, une statue d’Amir Temur trône sur la place centrale de la ville. Une façon de rendre hommage à celui qui est devenu un héros national après l’indépendance de l’Union soviétique en 1991.

Une place chargée d’histoire  

Construite en 1870, la place a eu une histoire des plus mouvementées, directement liée à l’histoire politique de l’Ouzbékistan. Conçue à l’origine comme un parc, alors appelé « Constantine », elle accueille en 1913 la statue du Gouverneur général Constantin von Kauffman, alors symbole du pouvoir tsariste. L’arrivée au pouvoir des bolcheviks en 1917 donnera un nouveau nom à la place, la place de la Révolution, et une nouvelle statue, le monument des travailleurs libres. S’ensuivront le monument du 10ème anniversaire de la révolution d’octobre en 1927, un buste de Vladimir Lénine, une statue de Joseph Staline en 1947 et, après la tombée en disgrâce de ce dernier, une gigantesque tête de Karl Marx en 1968. La statue de Tarmerlan vient remplacer celle de Karl Marx après l’indépendance, en 1993, réhabilitant le tyran médiéval en véritable héros national.

Lire aussi sur Novastan : L’identité nationale ouzbèke 2.0 : Héritage d’un débat (1/2)

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

La place a cependant de nouveau changé de visage en 2010, quand l’ancien président ouzbèk Islam Karimov a décidé, dans le cadre de l’embellissement de Tachkent, de raser la dizaine de platanes orientaux qui entouraient la statue d’Amir Temur. Aujourd’hui, la place et ses quelques arbustes offre une vue dégagée sur la statue.

Un héros national
Amir Temur y est représenté le bras droit tendu. Or cette position lui était impossible, du fait de sa santé: boiteux, infirme du bras droit et borgne de l’œil gauche. Il s’agit de montrer un homme fort, sans faiblesses.

Amir Temur Tamerlan Ouzbékistan Statue Tachkent

En effet, Amir Temur a rapidement été désigné comme symbole du jeune Ouzbékistan après l’indépendance. Ainsi, l’année 1996 a été proclamée l’année « Amir Temur », puis une médaille Amir Temur a été instaurée, ses grandes constructions ont été restaurées et en 2011, les Mémoires d’Amir Temur ont été réimprimées avec une préface d’Islam Karimov. Deux autres statues monumentales, notamment une statue en pied à Chakhrisabz et une statue le représentant assis à Samarcande, ont été édifiés. De nombreuses avenues dans chaque ville et un musée ouvert en 2006 à Tachkent lui ont également été dédiés.

Auriane Pichard

« Un lieu en Asie centrale » est une collection d’articles autour de lieux emblématiques ou inédits de la région. Découvrez-en davantage en cliquant ici. Envie de participer ? Envoyez-nous vos idées de lieu à redaction@novastan.org.

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

La statue d’Amir Temur, ou Tamerlan, trône sur la place centrale de Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan.
Auriane Pichard
Place Amir Temur Maidoni avec l’hôtel Ouzbékistan et le centre du congrès.
Auriane Pichard
La statue de nuit, un lieu prisé des touristes et des locaux.
Auriane Pichard
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *