Aéroport Tachkent Ouzbékistan Karimov

L’aéroport international de Tachkent portera le nom d’Islam Karimov

Le 30 janvier 2017, les citoyens ouzbeks ont rendu hommage à leur ancien président, Islam Karimov, décédé le 2 septembre 2016. Le « Père de la Nation » ouzbèke aurait célébré ses 79 ans.

L’hommage rendu au premier président de la République d’Ouzbékistan a été précédé d’un décret signé de la main de son successeur le 25 janvier 2017 : le texte prévoit, entre autres, de renommer l’aéroport international de Tachkent après Islam Karimov. Un symbole fort visant à honorer la mémoire du défunt président.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : Islam Karimov est décédé & Islam Karimov: Un orphelin devenu « père de la Nation »

Un hommage appuyé à l’ancien chef de l’État

L’homme fort du pays se nomme aujourd’hui Chavkat Mirzioïev. Élu avec plus de 88% des voix le 4 décembre 2016, le chef de l’État ouzbek s’est rendu à Samarcande sur la tombe de son prédécesseur le 30 janvier, jour anniversaire de la naissance d’Islam Karimov.

Lire aussi sur Novastan : Elections présidentielles ouzbèkes : Chavkat Mirzioïev élu à 88,61% des suffrages & Qui est Chavkat Mirzioïev, le nouveau président de l’Ouzbékistan?

L’agence de presse ouzbèke officielle Uza.uz a rapporté que les citoyens ouzbeks ont également fait le déplacement, venus de toutes les régions du pays. Des touristes étrangers se seraient également rendus sur la tombe de l’ancien leader ouzbek en vue d’honorer sa mémoire.

Islam Karimov Décès Ouzbékistan

Ont ainsi été vantées la « noblesse » et les « multiples qualités humaines » d’Islam Karimov, un grand dirigeant qui « a laissé une trace indélébile » dans l’histoire de la nation ouzbèke, une « personnalité hors normes » dont l’autorité était respectée « non seulement en Ouzbékistan, mais dans le monde entier. »

Immortaliser Islam Karimov

C’est dans le cadre de ces célébrations que Chavkat Mirzioïev a signé un décret présidentiel « Sur la perpétuation de la mémoire du premier président de la République d’Ouzbékistan, Islam Abdouganievitch Karimov » le 25 janvier 2017. Le texte prévoit que, dans le pays, soient renommées après Islam Karimov des rues, des usines, des aéroports et des universités.

Plus précisément, le décret prévoit de rebaptiser plusieurs structures étatiques de l’Ouzbékistan, dont l’Université technique d’État de Tachkent, l’aéroport international de Tachkent et le Palais des Arts situé dans la ville de Ferghana.

Le décret concerne également une usine automobile située dans la ville d’Asaka : bien que dirigée par un consortium dont l’américain General Motors fait partie, l’usine portera également le nom d’Islam Karimov.

Entre modernité et mémoire

Chavkat Mirzioïev, actuel président du pays, n’a pas lésiné sur les moyens mis à sa disposition pour rendre hommage à son prédécesseur.

Chavkat Mirzioïev Successeur Ouzbékistan

Son décret prévoit également d’ériger un mémorial en hommage à Islam Karimov dans sa ville natale de Samarcande. Et bien d’autres villes sont concernées par la construction de tels édifices.

Lire aussi sur Novastan : Élections présidentielles ouzbèkes : les apparences de la démocratie & Un nouvel espoir pour l’Ouzbékistan ?

Ayant donné des signes d’ouverture au cours de la campagne présidentielle et depuis son élection, le chef de l’État ouzbek paraît toutefois attaché à l’idée de rendre hommage et d’entretenir la mémoire du « Père de la Nation » : outre le 30 janvier, désormais journée nationale de commémoration de la naissance d’Islam Karimov, le 2 septembre deviendra le « jour de commémoration du premier président ».

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan annule le visa touristique pour 27 pays & Ouzbékistan : l’annulation des visas touristiques reportée à 2021

Pour autant, certains signes récents semblent indiquer que Chavkat Mirzioïev cherche à se différencier de son prédécesseur qui a dirigé d’une poigne de fer le pays le plus peuplé d’Asie centrale depuis l’indépendance en 1991. C’est notamment le cas de la décision prise (avant d’être reportée) concernant l’annulation des visas pour les touristes étrangers. De même, depuis son entrée en fonction, les autorités ouzbèkes envisagent une complète refonte du système de visas et des passeports pour les ressortissants du pays.

Lire aussi sur Novastan : Fin des visas de sortie pour les Ouzbeks

Entre hommage appuyé à la mémoire de l’ancien homme fort ouzbek et volonté de moderniser le pays le plus peuplé d’Asie centrale, Chavkat Mirzioïev se veut être un homme à l’image de ses citoyens, attachés à la stabilité de l’État et avides de nouvelles libertés.

Jérémy Lonjon

Rédacteur en chef de Novastan

L’aéroport international de Tachkent, bientôt renommé après le président défunt Islam Karimov
Sitomon
L’ancien président ouzbek, Islam Karimov, est décédé le 2 septembre 2016.
Kremlin.ru
Élu le 4 décembre 2016, Chavkat Mirzioïev est le nouvel homme fort de l’Ouzbékistan.
Press Service of the Uzbek President
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *