Un pylône électrique à Tachkent en Ouzbékistan, permettant de transporter l'électricité

Le Tadjikistan quadruple ses ventes d’électricité à l’Ouzbékistan

Les exportations d’électricité tadjike vers son voisin ouzbek ont presque quadruplé en 2018. Signe de la reprise du système intégré de production et de consomation d’électricité en Asie centrale construit sous l’Unions soviétique et interrompu depuis les 9 dernières années.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média tadjik en ligne, Asia-Plus.

La hausse des exportations d’électricité du Tadjikistan vers l’Ouzbékistan s’est dessinée à partir du début du second semestre 2018. En juillet 2018, pas moins de 417 millions de kWh d’électricité ont été acheminés vers Tachkent, comme l’indique le rapport de la compagnie nationale d’électricité tadjike, Barki Tojik.

Intérompue depuis 9 ans, les exportations d’électricité tadjike en Ouzbékistan repartent fort

Au début de 2018, les exportations mensuelles en électricité vers le voisin ouzbek n’excédaient pas 110-120 millions de kWh. Les exportations ont repris depuis avril entre les deux États d’Asie centrale, après neuf années d’interruption.

Lire aussi sur Novastan : Avec la construction de Rogun, le Tadjikistan connaît des coupures d’électricité

Selon les prévisions, le volume d’électricité exporté par Douchanbé vers Tachkent devrait atteindre 1,5 milliards de kWh d’ici la fin de l’année. Conformément aux contrats conclus par les compagnies de distribution électrique des deux pays, l’Ouzbékistan a pu acquérir en été l’électricité tadjike au prix de 0,02 dollars le kilowatt.

Un tiers de l’électricité produite au Tadjikistan est exportée

D’après le rapport, rédigé chaque mois par le ministère du Développement économique et du Commerce avec le soutien de l’OSCE, le Tadjikistan a exporté en juillet 2018 30,2 % de l’électricité produite.

Lire aussi sur Novastan : Export et coupures d’électricité au Tadjikistan

Le pays a produit 2,43 milliards de kwH au cours du seul mois de juillet, dont 617 millions ont été exportés. Outre l’Ouzbékistan, l’électricité tadjike produite en juillet a également permis d’alimenter l’Afghanistan, pour un volume de 200 millions de kWh.

Au cours du premier semestre 2018, Douchanbé a aussi exporté son électricité vers le Kirghizistan, dans des proportions nettement moindres. Toutefois, le rapport ne fait aucune mention de fournitures vers ce partenaire au mois de juillet.

Au total, les exportations moyennes mensuelles en électricité du Tadjikistan ont pratiquement doublé. Si le premier semestre 2018 a vu les exportations mensuelles en électricité tadjike vers les États voisins plafonner à 300 millions de kWh, ce chiffre a franchi la barre des 600 millions de kWh en juillet. Ce qui est logique puisque la production d’électricité tadjike est basée sur l’hydroélectricité, et l’été est le mois où la production est la plus haute, permettant également de relâcher de l’eau pour l’irrigation des pays en contrebas.

Le marché ouzbek, une opportunité pour le Tadjikistan

Le rétablissement et la hausse des approvisionnements vers l’Ouzbékistan ont permis au Tadjikistan de dépasser, dès l’entame du second semestre, les prévisions pour 2018 en termes de volumes d’exportations en électricité.

Pour la période d’avril à juillet, Douchanbé a reçu 15,4 millions de dollars grâce à ses exportations d’électricité..

Lire aussi sur Novastan : Tadjikistan : la première unité de la centrale hydroélectrique de Rogoun bientôt en fonction

Le Tadjikistan, du fait de ses capacités hydroélectriques, produit d’importants excédents d’électricité lors de la période estivale, qui peuvent être écoulés en fonction des débouchés sur les marchés voisins.

D’après les données de la compagnie nationale d’électricité du Tadjikistan Barki Totjik, les stations hydroélectriques du pays doivent déverser chaque année des excédents d’eau, gaspillant près de cinq milliards de kWh.

Païrav Tchorchanbiev pour Asia-Plus

Traduit du russe par Pierre-François Hubert

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Un pylône électrique à Tachkent en Ouzbékistan, permettant de transporter l’électricité
Novastan
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *