L'immeuble de Natixis à Charenton en France

Les banques françaises signent pour 800 millions d’euros de contrats avec l’Ouzbékistan

Partager avec

La Banque nationale d’Ouzbékistan a signé des accords de prêt pour un montant total de 800 millions d’euros avec Natixis et le Crédit Agricole lors du forum économique franco-ouzbek tenu juste avant la visite du président ouzbek en France les 8 et 9 octobre prochains.

Selon les communiqués de la Banque nationale d’Ouzbékistan (NBU), ont été signé deux accords avec la banque française Natixis pour un montant total de 500 millions d’euros ainsi qu’un accord de prêt avec la banque française Crédit Agricole, pour un montant de 300 millions d’euros.

Ces accords ont été signés le 5 octobre dernier à Paris dans le cadre du forum économique franco-ouzbek précédent la visite du président ouzbek, Chavkat Mirzioïev en France les 8 et 9 octobre prochains.

Des accords qui faciliteront les échanges commerciaux entre Ouzbékistan et France

« Les accords prévoient une coopération accrue pour le financement de grands projets d’investissement, ainsi que de petites et moyennes entreprises impliquant l’importation d’équipements et de services de haute technologie en provenance de la France et d’autres pays de l’UE, sous la couverture d’assurance d’agences de crédit à l’exportation« , selon le communiqué de la banque ouzbèke.

Lire aussi sur Novastan : La Banque européenne d’investissement va financer PSA en Ouzbékistan

Dans le cadre des accords conclus, il est prévu de mettre en œuvre des projets dans le domaine du financement des exportations, de faciliter l’entrée sur les marchés européens des capitaux et de fournir des prêts pour des projets stratégiques.

Photovoltaïque, vignes, et grandes entreprises françaises bientôt en Ouzbékistan

Selon la chaîne d’information en continue ouzbèke, Ozbekiston 24, de nombreux autres contrats entre des entreprises françaises et ouzbèkes ont été signés lors de ce forum économique franco-ouzbek, organisé par le Medef International le 5 octobre dernier à Paris.

Lire aussi sur Novastan : La multinationale française Orano arrive dans l’extraction d’uranium en Ouzbékistan

Les journalistes de la chaîne ouzbèke mentionnent notamment la signature d’un contrat pour la construction d’une station de production d’électricité solaire à Samarcande, un contrat pour l’organisation de la production de verre pour les automobiles en Ouzbékistan. Les détails restent pour l’heure très limités quant au montant des contrats et aux entreprises françaises concernées.

Lire aussi sur Novastan : Sous le soleil ouzbek : comment l’Ouzbékistan essaie de développer les sources d’énergies alternatives

Selon les propos d’Anvar Turdiev, ancien diplomate ouzbek et homme d’affaires impliqué dans les échanges franco-ouzbeks, dans une interview pour Alternatives économiques, « des grandes entreprises telles qu’Airbus, Thales, Veolia, Sagemcom, BPIFrance et bien d’autres rejoindront le marché ouzbek » à l’occasion de la visite présidentielle ouzbèke à Paris les 8 et 9 octobre prochains. Il mentionne également un contrat dans le secteur viticole : « l’Ouzbékistan a décidé d’étendre ses champs de vigne de 20 000 hectares et d’engager un dialogue entre Uzvinprom et la Fédération française de la Pépinière vinicole et Mercier Group. »

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan espère signer 4 milliards d’euros de contrats avec la France

Comme l’a expliqué Sadyk Safaïev, Premier vice-président du Sénat ouzbek, à Novastan, l’Ouzbékistan espère « signer près de 4 milliards d’euros de contrats » avec la France lors de cette visite. Première décision majeure : l’abolition du régime de visa pour les citoyens français est d’ores et déjà en place depuis le 5 octobre. Elle vise à développer encore plus les échanges touristiques entre France et Ouzbékistan à la veille de la visite présidentielle qui s’annonce comme un moment clé dans la relation de l’Ouzbékistan et de l’Europe.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

 

Natixis aurait signé des contrats pour près de 500 millions d’euros en Ouzbékistan.
Jean-Pierre Dalbéra – Flickr
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *