Chavkat Mirzioïev Emomalii Rahmon Tadjikistan Ouzbékistan Echanges commerciaux Commerce

Les échanges commerciaux entre le Tadjikistan et l’Ouzbékistan en nette hausse en 2018

La valeur des échanges commerciaux entre le Tadjikistan et l’Ouzbékistan a été multipliée par 18 entre 2015 et 2018.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média tadjik Asia-Plus.

C’est une évolution spectaculaire. Les échanges commerciaux entre le Tadjikistan et l’Ouzbékistan sont passés de 14,9 millions de dollars (13,3 millions d’euros) en 2015 à 281,5 millions de dollars (251,2 millions d’euros) en 2018, soit 18,9 fois plus. Ces chiffres ont été divulgués par le chef du service des douanes tadjikes Hourched Karimzoda lors d’une conférence de presse le 14 février dernier.

Dans le détail, l’exportation de marchandises depuis le Tadjikistan vers le voisin ouzbek atteignait 8,8 millions de dollars (7,8 millions d’euros) en 2015 contre 155,3 millions de dollars (138,5 millions d’euros) en 2018.

Un réchauffement des relations

Cette nette hausse s’explique par l’année 2018, qui s’est révélée extraordinaire dans l’histoire des relations commerciales entre les deux États, notamment avec la conclusion d’accords et de contrats commerciaux pour une somme de 300 millions de dollars (267 millions d’euros).

Novastan est le seul site en français et en allemand sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Lire aussi sur Novastan : Entre l’Ouzbékistan et le Tadjikistan, un « boom » des échanges énergétiques et commerciaux

Lors de la visite du président tadjik Emomalii Rahmon à Tachkent en août 2018, son homologue ouzbek Chavkat Mirzioïev avait déclaré que « la coopération entre nos pays possède encore un gros potentiel inexploité » Et d’ajouter : « En continuant à ce rythme, nous devrions bientôt atteindre un volume d’échanges commerciaux de 500 millions de dollars. À long terme, nous visons au moins le milliard de dollars ». Une visite qui faisait suite à celle du président ouzbek au Tadjikistan en mars 2018, souvent qualifiée d’historique.

La Russie solide premier partenaire du Tadjikistan

Selon Hourched Karimzoda, l’Ouzbékistan s’est solidement ancré au cours de ces dernières années parmi les cinq principaux partenaires commerciaux du Tadjikistan.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

La Russie demeure le principal partenaire de Douchanbé, avec un volume d’échanges dépassant le milliard de dollars. Viennent ensuite le Kazakhstan (plus de 836 millions de dollars, soit 745,8 millions d’euros), la Chine (plus de 651 millions de dollars, soit 580,7 millions d’euros), la Turquie (environ 402 millions de dollars, soit 358,6 millions d’euros) et l’Ouzbékistan.

Lire aussi sur Novastan : Le Tadjikistan quadruple ses ventes d’électricité à l’Ouzbékistan

Les principaux biens d’exportation depuis le Tadjikistan vers l’Ouzbékistan sont l’électricité et le ciment, tandis que Tachkent exporte pour sa part du gaz et divers produits de consommation domestique à son voisin tadjik.

Saïfiddin Karaïev, journaliste pour Asia Plus

Traduit du russe par Pierre-François Hubert

Edition et infographie par Etienne Combier

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le Tadjikistan et l’Ouzbékistan ont vu leurs échanges commerciaux multipliés par 18. Sur la photo : le président ouzbek Chavkat Mirzioïev (à gauche) et son homologue tadjik Emomalii Rahmon (à droite).
Présidence tadjike
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *