Les Pakhtakors de Tachkent, troisième équipe de football en Asie

L’équipe tachkenoise Pakhtakor a été élue troisième club de football asiatique du classement de la Fédération Internationale d'Histoire et de Statistiques de Football. Comment expliquer le succès de ce club mythique, qui a connu ses débuts sous l'URSS ?

La Fédération Internationale d'Histoire et de Statistiques de Football (IFFHS) a annoncé le classement des meilleurs clubs de football d'Asie. Cette liste qui comprend 300 clubs de football est basée sur les résultats des matchs officiels entre 2001 et 2012.

L’équipe tachkenoise Pakhtakor a terminé troisième avec un total de 943 points. Les première et deuxième places sont occupées par les équipes d'Arabie Saoudite Al-Hilal et Al-Ittihad. Dans le classement, Pakhtakor est suivi par des équipes du Japon, de Corée du Sud, d'Iran et du Koweït.

Les « Lions » – comme les surnomment leurs fans Ouzbeks sont le seul club asiatique à avoir participé à toutes les Ligues des Champions de l’AFC depuis sa création en 2002. En cette année 2013, le club a de grandes chances de devenir champion d’Ouzbékistan, et va tout faire pour gagner un maximum de palmarès. C'est dans cette optique que des matchs de présaison ont été joués à Dubaï et en Turquie et que l’équipe s’est enrichie de nouveaux joueurs qualifiés. Pakhtakor est le plus jeune club de la République d'Ouzbékistan si l’on se base sur l’âge moyen de ses joueurs. Chaque année, le club renforce son équipe grâce à son académie. Si à ses débuts, la jeunesse et l’inexpérience de ses joueurs ont plombé les résultats de l’équipe, l’équilibre a été à présent trouvé : le jeu du club est très bien formé.

Les « Lions » – héros nationaux. Crédit: pakhtakor.uz

Pakhtakor porte en lui un grand héritage historique. Aujourd’hui, le musée du club est rempli de trophées, où entre autre trône la Coupe d’Ouzbékistan. Le FC Pakhtakor Tachkent a été 9 fois champion d’Ouzbékistan, 5 fois vice-champion d’Ouzbékistan, deux fois demi –finaliste de la Ligue des Champions de l’AFC, champion de la Coupe de la Communauté des Etats Indépendants (2007) et finaliste de la Coupe de l’URSS. Après sa fondation en 1956, le club tachkenois a joué dans différentes ligues du championnat de l’URSS pendant 36 saisons (1956-1991). Depuis 1992, il est toujours participant au championnat d'Ouzbékistan.

La catastrophe aérienne de 1979

Le club de Tachkent a participé de manière assez stable aux championnats soviétiques. A la fin des années 1970, Pakhtakor a rassemblé une équipe merveilleuse, composée de Mikhaïl An, Alim Achirov, Sirojiddin Bazarov, Vladimir Sabirov et d’autres. Ils ont réussi à vaincre le « Dynamo » de Kiev, le « Spartak » et le « Torpedo » de Moscou et d’autres.
Le 11 août, afin de jouer un match contre le « Dynamo » de Minsk, le club tachkentois s’envole vers la Biélorussie. L'entraîneur et ses 17 joueurs prennent le vol régulier TU134 Tachkent – Minsk, qui percute un autre avion en plein vol au dessus de Dniprodzerjynsk en Ukraine. Aucun des passagers des deux avions, soit 178 personnes, n’a survécu à la catastrophe. Ce jour-là, Pakhtakor perdit tous ses joueurs lors de cette tragédie. En hommage aux victimes, le règlement du championnat d’URSS  introduisit un nouvel article intitulant que Pakhtakor conserverait sa place dans la première ligue du football soviétique pendant trois ans, quels que soient ses résultats.  Pour immortaliser le souvenir de l'équipe défunte, le gouvernement ouzbek a construit la place du « Souvenir » devant le stade du club.

La place du « Souvenir » – le monument des victimes de la catastrophe, Tachkent. 

L’Académie du club

L’histoire du club de la capitale ouzbèke est pleine de pages glorieuses. C’est le fruit d’un système entier de management qui va de l’académie du club à son financement. L’académie du club est l’une des meilleures et des plus prestigieuses en Ouzbékistan. De l’académie de Pakhtakor sont sortis des joueurs qui comptent aujourd’hui parmi les meilleurs d'Asie. Ce sont par exemple Gennadiy Krasnitski, Vasilis Khadzipanagis, Azamat Abduraimov, Mirjalol Kasimov ou Odil Akhmedov, qui joue au club Makhatchkala « Anzhi » et participe à la Ligue Europa. Ce joueur est un des meilleurs de son équipe et a marqué un grand nombre de buts décisifs.
Aujourd’hui, de jeunes joueurs comme Abbosbek Makhsitaliev, Temur Khakimov, Igor Sergeev, Davron Khoshimov ou Egor Krimets représentent le futur du club tachkenois. Chaque année ils gagnent en expérience et contribuent au développement de l'équipe principale. Comme l’année dernière, toutes les équipes du club ont remporté leur championnat respectif. La majorité des différentes équipes nationales de la République (moins de 17 ans, moins de 19 ans, moins de 21 ans) sont composées de joueurs issus de l’académie du club: celle-ci est donc particulièrement efficace. Le développement du football ouzbek a été réalisé sous l’impulsion du gouvernement. Pakhtakor en est l’exemple le plus brillant, de par son histoire et son avenir prometteur.

Sardor Abduganiev,
Journaliste pour Francekoul.com à Tachkent

Relu par Camille Gauter et Amélie Charcosset 

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *