accident voiture route Ouzbékistan

Les routes ouzbèkes particulièrement meutrières

2 262 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route en Ouzbékistan en 2018. Un chiffre très élevé alors que le taux d’équipement en voitures du pays est bas, signalant une forte dangerosité des routes ouzbèkes.

En 2018, 2 262 personnes ont perdu la vie sur les routes ouzbèkes. Un chiffre très élevé mais malgré tout en baisse de 8,5% par rapport à 2017 (2 473 personnes tuées), selon les données du ministère de l’Intérieur rapporté par le média ouzbek, Podrobno.uz, le 24 janvier dernier.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Selon les dernières données officielles datant de 2011 et citées par le média en ligne ouzbek Uzdaily, 1,634 million de voitures étaient en circulation en Ouzbékistan. Alors que la population ouzbèke est de 32,4 millions de personnes, cela fait environ 50 voitures disponibles pour 1 000 citoyens ouzbeks.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Pour comparaison, en France en 2018, 3 259 personnes sont mortes sur la route, alors que la population y est près de deux fois plus élevées qu’en Ouzbékistan. Le taux d’équipement en véhicule en France est de 590 véhicules pour 1 000 Français (chiffres de 2016) selon l’association européenne des producteurs automobiles. Soit plus de 100 fois plus élevé qu’en Ouzbékistan.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Des véhicules chargés sur la route entre Samarcande et Tachkent. Les routes ouzbèkes sont dangereuses, le nombre de morts sur les routes en 2018 atteint 2 262 personnes en Ouzbékistan.
Novastan
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *