Le monument du Gour-e-Mir à Samarcande en Ouzbékistan, un des plus visité du pays.

L’Ouzbékistan met en place des visas électroniques pour 101 pays

Partager avec

L’Ouzbékistan va mettre en place le 15 juillet prochain un service de visa électronique pour 101 pays, y compris la France, l’Allemagne et la plupart des pays européens. Le visa de transit de 5 jours sera également gratuit.

C’est un changement majeur qui est sur le point d’intervenir en Ouzbékistan. Le pays le plus peuplé d’Asie centrale, très dépendant du tourisme, va largement moderniser son système de visas pour doper ce secteur crucial. Le 15 juillet prochain, un système d’enregistrement et de délivrance des visas électroniques sera lancé. Ces visas seront disponibles sur le site e-visa.uz et ne coûteront que 20 dollars.

Cette mesure a été prévue par le décret du président ouzbek Chavkat Mirzioïev, publié  ce mercredi 4 juillet et intitulé « Mesures pour optimiser l’ordre d’entrée des citoyens étrangers en République d’Ouzbékistan », selon le média ouzbek Gazeta.uz. L’Ouzbékistan aboli ainsi le passage obligatoire des étrangers dans les missions diplomatiques et consulaires de l’Ouzbékistan à l’étranger.

E-visas de 30 jours reçu en moins de trois jours par e-mail

Les E-visas seront délivrés pour une période de résidence sur le territoire de l’Ouzbékistan jusqu’à 30 jours avec entrée unique et seront valable pendant 90 jours à compter de la date d’émission.

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan annule le visa touristique pour 27 pays et L’Ouzbékistan annule les visas pour les citoyens de sept pays

Pour obtenir un visa, il faudra soumettre sa demande au moins trois jours ouvrables avant la date prévue de la visite en Ouzbékistan. L’appel est examiné dans un délai de deux jours ouvrables.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : l’annulation des visas touristiques reportée à 2021

Le paiement pour l’examen de la demande de visa est effectué électroniquement par l’intermédiaire des systèmes de paiement internationaux. Le visa électronique émis sera envoyé par e-mail.

« Une révolution »

« C’est une révolution ! Visas électroniques pour tous et transit sans visa pour 5 jours pour les citoyens de 101 Etats. Plus de passage à l’ambassade 20 dollars, sur internet – et en avant. Bienvenue en Ouzbékistan ! » a commenté le journaliste de Gazeta.uz et activiste, Nikita Makarenko, sur sa page Facebook.

Lire aussi sur Novastan : Que peuvent attendre les touristes en Ouzbékistan : interview avec le ministre du tourisme

En creux de ce décret, un nouveau changement majeur se prépare. Selon le journaliste de Gazeta.uz, les citoyens étrangers pourront désormais résider chez n’importe quel particulier ouzbek, et non plus uniquement les hôtels. Le changement ne va pas jusqu’à la fin de l’enregistrement, mais il l’élargit considérablement.

De fait, comme l’annonçait le ministre du Tourisme ouzbek en mai dernier, n’importe quel hôte pourra enregistrer la venue d’étrangers chez lui, en ligne. « En ce qui concerne l’enregistrement, tout avance. Il y a eu des problèmes, mais ils sont maintenant résolus. Bientôt tout fonctionnera, il sera possible d’enregistrer les touristes à la maison. Dans 10 à 15 jours, le système fonctionnera », affirme Nikita Makarenko.

Un geste envers le Turkménistan

Plus largement, c’est une révision totale du système d’entrée sur le territoire de l’Ouzbékistan que prévoit ce décret. La décision concerne la plupart de pays développés, mais également le Turkménistan voisin, alors que celui-ci impose des visas aux coûts très élevés pour les citoyens ouzbeks et du reste de la région.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : première visite d’Etat pour le président turkmène

Ceci peut ainsi être interprété comme un geste fort envers le voisin turkmène, alors que Tachkent a déployé d’importants efforts diplomatiques pour amorcer un rapprochement. Cette modification du système des visas n’est pas seulement à but économique, mais également un fort signal politique et diplomatique.

Visa de transit pour 5 jours à l’aéroport

Le décret du 4 juillet transforme également les visas de transit. A partir du 15 juillet, il n’y aura plus besoin de visa de 5 jours pour un transit à travers le territoire de l’Ouzbékistan par les aéroports internationaux du pays, et ce pour 101 pays. Il sera néanmoins nécessaire de posséder à l’arrivée un billet de retour vers un autre pays pour le présenter au service de police aux frontières.

Il est également prévu de lancer un système sans visa pour les ressortissants étrangers qui n’ont pas atteint l’âge de 16 ans, à condition d’avoir un passeport biométrique, et d’être accompagnés de leurs représentants légaux. Ce visa fonctionnera pour la durée du visa d’entrée dans le passeport de la personne qui l’accompagne, avec un maximum de 90 jours à compter de la date d’entrée en Ouzbékistan.

De nouveaux types de visas long terme à venir

De plus, le décret précise que des propositions pour la mise en place de régimes de visas supplémentaires pour les différentes catégories de citoyens étrangers en visite en Ouzbékistan sera préparé d’ici à octobre prochain. Parmi eux, les autorités réfléchissent à un visa « Silkroad » pour les touristes voyageant dans les pays de la route de la Soie avec la possibilité de reconnaître les visas d’autres pays ; un visa « Vatandosh » de 5 ans pour les personnes nées Ouzbékistan et les membres de leurs familles, ou encore un visa « Golden » de 10 ans pour les grands investisseurs étrangers.

D’ici à mars 2019, des propositions pour élargir la liste des pays dont les citoyens n’auront plus besoin de visa pour séjour temporaire en Ouzbékistan seront également préparées. Pour l’heure, 7 pays n’ont pas besoin d’un visa pour entrer en Ouzbékistan.

Lire aussi sur Novastan : Quel avenir pour le tourisme en Ouzbékistan ?

La signature de ce décret devrait contribuer à la croissance des touristes dans le pays, développer un tourisme de transit et aider à faire de l’Ouzbékistan un hub aéroportuaire.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le monument du Gour-e-Mir à Samarcande en Ouzbékistan, un des plus visité du pays.
Novastan
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *