destruction maison khorezm ouzbékistan

Ouzbékistan : 200 personnes sous des tentes après la destruction de leur maison

Les destructions de maisons et d’entreprises tous azimuts en Ouzbékistan continuent de poser problème. Ces destructions sont le résultat d’une politique active de reconstruction partout dans le pays depuis la mise en place des politiques de relance économique du président Chavkat Mirzioïev, mais celle-ci commence à échauffer la population. Cette fois-ci ce sont près de 200 personnes qui sont depuis deux mois sous des tentes et des abris de fortune à attendre des compensations dans la région du Khorezm.

Depuis plus de deux mois, les habitants d’un quartier de la préfecture d’Ourgentch dans la région du Khorezm ont été obligés de s’installer dans des tentes après avoir été chassés de leur maison. Après avoir protesté le 27 juillet en barrant une route comme le rapporte le média ouzbek Kun.uz, le scandale a éclaté, faisant déplacer jusqu’au Premier ministre Abdoulla Aripov, pour régler la situation. Ce dernier a immédiatement compensé les habitants déplacés de 50% de la valeur de leur bien. Dans le même temps, les autorités locales n’ont pas été inquiétées outre mesure, alors qu’elles sont directement responsables de cette situation.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : une opposition violente à la destruction d’un magasin crée la polémique

Pour le journaliste ouzbek Nikita Makarenko, rien depuis les trois ans de pouvoir de Chavkat Mirzioïev n’a apporté autant de problème à la relation entre les autorités et les citoyens que la question des destructions de maisons et d’entreprises. Ce qui se passe au Khorezm est un moment critique pour les autorités, qui vont devoir revoir leur politique.

Selon l’activiste ouzbèke, Aziza Oumarova, ce sont bien des intérêts personnels des autorités locales qui se cachent derrière ces destructions, à des fins de spéculations sur la valeur des terrains au centre des principales villes du pays.

…………………………………

Nous pensons que ce sujet mérite un article plus approfondi, vous aussi ? Novastan étant entièrement bénévole, nous n’avons pas les ressources suffisantes pour l’écrire. Novastan est un média associatif indépendant et entièrement bénévole, qui n’existe que grâce aux dons de ses lecteurs et aux cotisations de ses membres.

Si nous recevons 30 euros, nous serions heureux de travailler sur ce sujet. N’hésitez pas à donner, même 1 euro, cela nous aidera ! Cet article sera un remerciement de notre part pour votre don, qui  contribue à notre travail. Vous pouvez effectuer ce don sur notre page HelloAsso ou directement ci-dessous.

Si nous n’avons pas réuni cette somme d’ici au 28 août prochain, votre mise sera remboursée. 

Pourquoi 30 euros ? Comment rédigeons-nous l’article ? Pourquoi Novastan a besoin de vous ? Tout est expliqué ici. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre philosophie plus générale, c’est par là.

Les abris de fortunes où ont due s’installer près de 200 personnes en attendant d’êtres compensées pour la destruction de leur maison dans la région du Khorezm en Ouzbékistan.
Collage – photos Kun.uz
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *