Ilkhom Theatre sauvé tachkent ouzbékistan

Ouzbékistan : le théâtre Ilkhom sauvé mais poussé à déménager temporairement

Alors que le théâtre Ilkhom était menacé d’être chassé de ses locaux, l’intervention de la fille du président ouzbek, Saïda Mirzioïeva, semble avoir permis de régler la situation. Cependant le théâtre n’aura pas de lieu où se produire pendant près de deux ans.

Tout est allé très vite. Le 10 février, le théâtre Ilkhom, lieu iconique de la capitale Tachkent, annonce être menacé par la volonté des nouveaux propriétaires de ses locaux de s’en faire chasser. Le lendemain, un post Telegram sur la chaîne de Saïda Mirzioïeva, la fille du président ouzbek Chavkat Mirzioïev, a tout arrangé. Désormais vice-directrice d’un fond de soutien aux journalistes, Saïda Mirzioïeva a annoncé que « nous ne les laisserons pas tomber », sans préciser qui était le « nous ». L’intervention de la fille du président semble avoir été décisive.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre actif par ici.

Le théâtre Ilkhom, également sur Telegram, a remercié « grandement » Saïda Mirzioïeva pour son soutien et annoncé que le théâtre était désormais sauvé. Plus tard dans la soirée du 11 février, le théâtre a précisé qu’ils avaient rencontré la directrice de la société nouvellement propriétaire des lieux, qui a accepté de conserver le théâtre comme il est. Cette rencontre a eu lieu sous l’égide du ministère de la Culture.

Une renaissance au sein d’un centre d’affaires

Les nouveaux propriétaires souhaitent construire un centre d’affaires autour de l’endroit où se trouve le théâtre. Ce dernier fermera pendant les travaux et pourra rouvrir ensuite, au sein de ce centre d’affaires. Le média ouzbek Gazeta.uz citant le directeur du théâtre Boris Gafurov, annonce que le bâtiment actuel est effectivement en mauvaise condition et que la reconstruction est nécessaire, ce qui devrait durer entre un an et demi à deux ans. Cela va cependant pousser le théâtre à chercher un lieu provisoire le temps de la reconstruction.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Un contrat de location de 10 ans sera conclu rapidement entre le théâtre et les propriétaires, permettant ainsi de conserver le théâtre dans ses locaux historique qu’il occupe depuis 1976.

Selon la chaîne Telegram Central Asian Brief, les filles de présidents ouzbeks ont déjà une longue histoire avec le théâtre Ilkhom. « Goulnara Karimova avait essayé de superviser les activités du théâtre. Puis Lola Karimova est ensuite devenue sa protectrice, avec qui le directeur artistique actuel d’Ilkhom, Boris Gafurov, était un ami proche« , décrit la chaîne journalistique, décrivant les deux filles de l’ancien président ouzbek Islam Karimov (1989-2016).

La rédaction

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Le théâtre Ilkhom, monument de la culture ouzbèke, a finalement été sauvé de la destruction.
Ilkhom
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *