Boukhara Chantier Mosquée Madrasa

Ouzbékistan : le vrai nombre de touristes est de 200 000 et non de 2,5 millions

Le nombre réel de touristes se rendant en Ouzbékistan est de 200 000 et non de 2,5 millions comment le stipulaient antérieurement les statistiques nationales. Cette nouvelle estimation remet en question les méthodes d’élaboration de l’ensemble des statistiques du pays.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié sur le média ouzbek Spot.uz.

Aziz Abdoukhakimov, le président du comité d’État pour le développement du tourisme, a commenté les statistiques sur les touristes se rendant en Ouzbékistan.

Les années précédentes, il a été estimé qu’environ 2,5 millions de touristes par an visitent l’Ouzbékistan puisque, selon la méthodologie de l’Organisation Mondiale du Tourisme, tout citoyen étranger entrant dans le pays est considéré comme touriste.

Lire aussi sur Novastan : Que peuvent attendre les touristes en Ouzbékistan : interview avec le ministre du tourisme

Selon lui, d’autres pays comme le Kazakhstan, la Géorgie, le Kirghizstan ou la Russie comptabilisent leurs flux touristiques de la même manière : « Ils [ces pays] déclarent également des millions de touristes. Mais, si nous regardons de façon plus réaliste cette situation, plus de 70-80% de ce flux provient des pays voisins. De manière évidente, ils ne séjournent pas dans les hôtels. Les voyages sont souvent d’une journée seulement », a-t-il déclaré.

Selon lui, les vrais touristes qui séjournent dans les hôtels et qui dépensent de l’argent pour des souvenirs sont beaucoup moins nombreux : « Selon nos estimations, l’année dernière, ils étaient environ 200 000. »

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : la restauration de monuments historiques fait plus de mal que de bien

Le directeur du comité a déclaré que le Ministère des Affaires étrangères de la République d’Ouzbékistan avait examiné les statistiques et ainsi fixé des objectifs réels sur la base de chiffres réels. De cette manière, il serait plus pratique de calculer les revenus engrangés par le tourisme, de faire des prévisions sur les investissements, de gérer le développement des infrastructures, etc.

« Cette année a été fixé l’objectif d’attirer environ 350 000 personnes. Nous avons l’intention de porter ce chiffre à 500 000 d’ici 2020 », a déclaré Aziz Abdoukhakimov.

Selon le média ouzbek Spot.uz, le Fonds monétaire international a estimé que l’opacité des statistiques dans tous les domaines est l’un des principaux problèmes de l’Ouzbékistan. Plus particulièrement, les experts de l’organisation ont noté que les statistiques officielles sur l’emploi et le développement économique des années précédentes sont en contradiction avec les flux de migrations de travail enregistrés.

Lire aussi sur Novastan : Boukhara et Rueil-Malmaison signent un accord touristique

Le ministre des Affaires étrangères de l’Ouzbékistan Abdoulaziz Kamilov  a déclaré lors de la 15ème séance plénière du Sénat ouzbek que les indicateurs étaient en forte hausse : 93% de touristes en plus par rapport au 5 premiers mois de 2017, portant le nombre de touristes à 2,2 millions.

Parlant des résultats des travaux engagés en matière de politique extérieure, il a fait remarquer que ces chiffres accompagnent le développement de l’Ouzbékistan sur la scène internationale avec quelques 180 visites officielles dans différents États, 9 sessions de commissions intergouvernementales, 6 réunions entre ministres des Affaires étrangères en 2018, ainsi que de l’organisation de la Conférence de Tachkent sur l’Afghanistan.

Traduit du russe par Mathilde Uteza

Édité par Karl Haddad
Rédacteur pour Novastan à Bichkek

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Des travaux dans le centre ville de Boukhara, joyau de l’ancienne route de la Soie.
La rédaction
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *