coronavirus ouzbékistan france épidémie COVID 19

Premier cas de coronavirus en Ouzbékistan, en provenance de France

L’Ouzbékistan a annoncé le premier cas de coronavirus sur son territoire, une citoyenne ouzbèke en provenance de France. C’est le deuxième pays d’Asie centrale qui a annoncé un cas de virus après l’annonce de plusieurs cas au Kazakhstan voisin, deux jours auparavant.

Ce dimanche 15 mars, un citoyen ouzbek a été testé positif au coronavirus Covid-19 dans le laboratoire de l’Institut de virologie de Tachkent. La personne, dont l’identité n’a pas été révélée, est une femme de retour de Paris. C’est l’Agence ouzbèke pour le bien-être sanitaire et l’épidémiologie qui a annoncé ce premier cas sur son compte Telegram. Cette femme est arrivée à Tachkent par le vol Paris-Tachkent d’Uzbekistan Airways du 11 mars dernier, avec elle une cinquantaine de personnes étaient à bord du vol et sont désormais suspectées d’avoir également le virus.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre actif par ici.

Lire aussi sur Novastan : Coronavirus : où en est la situation en Asie centrale ?

Une enquête épidémiologique et des mesures préventives sont en cours pour prévenir la propagation de l’infection, selon le communiqué de l’agence ouzbèke.

Les vols directs suspendus entre France et Ouzbékistan

Le 14 mars était le dernier jour où des vols de ligne circulaient entre l’Ouzbékistan et la France. Il n’y a désormais plus de vol direct entre les deux pays.

Selon le média ouzbek Gazeta.uz, pendant la journée du 14 mars, 4 800 personnes sont arrivées en Ouzbékistan par 38 vols différents, 1860 personnes sont entrées par voie ferrée et 38 000 par d’autres points de passage frontaliers. La plupart d’entre eux venaient de Russie, du Kazakhstan et de pays européens. L’Ouzbékistan a dans la journée du 15 mars décidé de fermer toutes ses frontières à partir du 16 mars.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Malgré sa proximité avec la Chine, l’Asie centrale n’a déclaré ses premiers cas que le 13 mars dernier, au Kazakhstan. Les voyageurs en provenance de France sont mis en quarantaine en Ouzbékistan ou même interdits d’entrer sur le territoire au Kazakhstan et au Kirghizstan. Aucun cas n’a pour l’heure été déclaré au Turkménistan et au Tadjikistan.

La rédaction

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Le premier cas de coronavirus en Ouzbékistan provient de France.
NPS
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *