Panneau

Total Eren va construire une centrale photovoltaïque dans la région de Samarcande

Partager avec

Le 5 octobre dernier, Total Eren s’est entendue avec la compagnie nationale d’électricité Uzbekenergo sur la construction d’une centrale photovoltaïque dans la région de Samarcande en Ouzbékistan. Un accord qui s’inscrit dans une série d’importants contrats conclus par les entreprises françaises avec l’Ouzbékistan à l’occasion de la visite du président Chavkat Mirzioïev en France les 8 et 9 octobre.

Alors que le président ouzbek, Chavkat Mirzoïev, est en visite officielle à Paris les 8 et 9 octobre, la compagnie Eren, associée avec le géant pétrolier français Total, s’est engagée à construire dans la région de Samarcande une centrale à énergie solaire. C’est ce qu’a rapporté la chaîne d’information en continu Ozbekiston 24.

Forum franco-ouzbek 

Si le montant et les détails du projet ne sont pas connus pour l’instant, ce partenariat marque une nouvelle étape dans les relations économiques entre les deux pays.

Lire aussi sur Novastan : Comment l’Ouzbékistan essaye de développer les sources d’énergies alternatives

Conclu lors du forum franco-ouzbek qui s’est tenu à Paris en amont de la visite présidentielle, cet accord intervient dans la foulée de fructueux contrats noués par d’autres entreprises françaises. Ainsi, Natixis a passé un contrat de 500 millions d’euros avec la Banque nationale d’Ouzbékistan, tandis que le Crédit agricole a conclu un accord de prêt de 300 millions d’euros. Bouygues a aussi su tirer profit de ces rencontres en s’engageant à construire une zone touristique à Boukhara pour un montant de 100 millions d’euros.

« Un énorme potentiel »

« Nous sommes très heureux d’avoir la possibilité de réaliser un projet conjoint avec des partenaires ouzbeks. Cet accord est une première pour les parties, mais nous sommes prêts à le mettre en œuvre pleinement », s’est félicitée la vice-présidente exécutive de Total Eren, Fabienne Demol.

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan espère signer 4 milliards d’euros de contrats avec la France

« L’Ouzbékistan a un énorme potentiel pour le développement de l’énergie éolienne et solaire. Nous sommes convaincus que notre projet conjoint contribuera au développement dynamique de l’économie de la République », a-t-elle ajouté.

Une volonté de diversifier le bouquet énergétique

Cet accord correspond à une volonté politique de l’Ouzbékistan de développer son potentiel de production d’énergies renouvelables. Doté d’un fort taux d’ensoleillement, l’Ouzbékistan est encore très dépendant du gaz naturel qui représente 85% de sa production électrique.

Les autorités ouzbèkes entendent ainsi diversifier le bouquet énergétique et se sont fixées de construire cinq centrales solaires d’ici 2021, pour une capacité totale de 500 MW. De fait, ses capacités annuelles de production d’énergies solaires sont importantes, dépassant les 51 milliards de tonnes d’équivalent pétrole (Mtep).

À Samarcande, un projet au milieu du gué

Une autre grande station solaire, d’une capacité de 100 MW, financés sur les fonds propres d’Uzbekenegro, ainsi que par des prêts de la Banque asiatique de développement, doit également voir le jour dans la région de Samarcande. Cependant , après un appel d’offre remporté par une société chinoise il y a plus de deux ans, les travaux sont au point mort, rappelle le média ouzbek Podrobno.

Lire aussi sur Novastan : Les banques françaises signent pour 800 millions d’euros de contrats avec l’Ouzbékistan

En mai dernier, c’est la compagnie canadienne Skypower Global qui a été choisie pour la conception, le financement, la construction et l’exploitation de centrales solaires, pour une capacité de 1000 MW avec, à la clé, un contrat de 1,3 milliards de dollars. Un accord historique pour l’Ouzbékistan qui, pour la première fois, a décidé de se fournir en électricité auprès d’une entreprise internationale privée.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir
notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Un panneau photovoltaïque
Carl Attard
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *