Une branche de l'Académie internationale de coupe de Paris devrait bientôt ouvrir à Tachkent en Ouzbékistan

Une école de mode française pourrait ouvrir une antenne en Ouzbékistan

Partager avec

L’Académie internationale de coupe de Paris devrait ouvrir prochainement une antenne à Tachkent, la capitale ouzbèke. Alors que les autorités ouzbèkes et françaises discutent en préparation de la visite du président ouzbek en France prévue en octobre prochain, plusieurs universités et écoles françaises s’apprêtent à signer des accords pour coopérer plus largement avec l’Ouzbékistan.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média ouzbek en ligne, Podrobno.uz.

Le projet est bien avancé. Selon le média en ligne ouzbek Podrobno.uz, l’Académie internationale de coupe de Paris (AICP) devrait ouvrir une antenne à Tachkent prochainement. Ce futur accord a été annoncé lors d’une rencontre le 10 septembre dernier à l’ambassade d’Ouzbékistan à Paris dédiée aux perspectives de coopération entre l’Ouzbékistan et la France dans le domaine de l’éducation et de la culture.

Des chefs d’établissements d’enseignement français et des représentants du ministère des Affaires étrangères et européennes, de l’Enseignement supérieur et de l’Education étaient présents, ainsi que de l’Académie de Paris, de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), l’Académie internationale de la mode de Paris et de la fondation Alliance française. Cette réunion avait pour thème principal la coopération dans le domaine de l’éducation entre les deux pays, afin de préparer les accords qui doivent être signés lors de la visite du président ouzbek Chavkat Mirzioïev à Paris prévue en octobre prochain.

Lire aussi sur Novastan : La visite du président ouzbek en France se prépare activement

Durant cette réunion, le président de l’Académie internationale de coupe de Paris Jean-Philippe Vauclair a déclaré qu’une délégation de l’Académie avait visité l’Ouzbékistan début septembre et avait eu des entretiens de fond avec la direction du ministère de l’Éducation spéciale supérieure et secondaire et l’entreprise textile ouzbèke « O’zbekyengilsanoat » sur la question de l’ouverture d’une branche de l’AICP. Cette dernière pourrait ouvrir en partenariat avec l’Institut du textile de Tachkent. Conformément à l’accord conclu, le document correspondant sera signé prochainement, selon les informations de podrobno.uz.

[Edition 10/10/2018] Contacté par Novastan, Jean-Philippe Vauclair dit n’avoir rien signé de concret avec les autorités ouzbèkes. Le projet semble en bonne voie, mais le directeur de l’école parle plus volontiers d’un partenariat que d’une nouvelle branche.

L’INALCO pour plus de coopération avec les universités ouzbèkes

En parallèle, la coopération universitaire franco-ouzbèke semble s’accélérer. La présidente de l’INALCO Manuelle Franck a affirmé que des projets d’accords de coopération avec des universités en Ouzbékistan se préparaient activement. Par la voix de Stéphane Kesler, responsable adjoint du Département de la coopération internationale du ministère de l’Éducation français, la France s’est intéressée dans le domaine de l’enseignement préscolaire et l’enseignement secondaire. Dans le détail, Paris semble très intéressé par le Programme national pour la création d’écoles écologiques et numériques modernes. La partie française s’est déclarée prête à participer à la mise en œuvre de projets communs dans ce domaine.

Lire aussi sur Novastan : Le centre culturel français à Tachkent sera rattaché au ministère de la Culture ouzbek

De son côté, le recteur de l’Académie de Paris Gilles Pécout a manifesté son intérêt pour la coopération dans les domaines de l’enseignement préscolaire, secondaire et professionnel et de l’enseignement supérieur. Selon lui, la participation d’enseignants et de spécialistes français aux activités de l’Université internationale de tourisme de Samarcande « La grande route de la soie » est prometteuse. A cet égard, il a proposé d’introduire le français à l’université, ce qui pourrait avoir un impact positif sur la qualité de l’enseignement.

Traduit du russe par la rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Une branche de l’Académie internationale de coupe de Paris devrait bientôt ouvrir à Tachkent en Ouzbékistan.
AICP (illustration)
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *