Proparco Ouzbékistan Hamkorbank Investissement Banque Economie

Une filiale de l’AFD prête 15 millions de dollars à la plus grosse banque privée d’Ouzbékistan

Proparco a accordé un prêt de 15 millions de dollars à Hamkorbank, la plus grosse banque privée d’Ouzbékistan. Ce faisant, elle souligne le dynamisme économique du pays.

Le 4 décembre, la filiale de l’Agence française de développement (AFD) Proparco a annoncé qu’elle accordait un prêt de 15 millions de dollars à Hamkorbank, dans le but de soutenir le secteur privé ouzbek, en particulier ses petites et moyennes entreprises. Il s’agit là du premier prêt de Proparco en Ouzbékistan.

Créée en 1991, Hamkorbank s’est spécialisée dans le soutien aux entreprises privées, devenant la première banque privée en Ouzbékistan. Sa stratégie se concentre sur le financement des micro, petites et moyennes entreprises.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Avec ce prêt, Proparco vise 4 000 créations d’emplois. Ce chiffre « correspond à l’estimation du nombre total d’emplois dans la banque dans les prochaines années, comptabilisant les emplois actuels et les créations d’emplois attendues, notamment grâce à l’augmentation de leur portefeuille de crédits », précise à Novastan le responsable de la communication de l’entreprise. Ne rentrent pas en compte les emplois créés dans les entreprises qui bénéficieront ensuite d’un prêt d’Hamkorbank.

Ce prêt de 15 millions de dollars n’est pas sans rappeler l’accord-cadre, du même montant, que la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) avait signé à Tachkent le 9 octobre 2018 avec Hamkorbank. La BERD a en effet développé un partenariat avec cette banque depuis 1992.

Un prêt justifié par le dynamisme de l’économie ouzbèke

Proparco a jugé que ce prêt se justifiait par « le dynamisme de l’économie ouzbèke et la volonté forte de lancer des réformes importantes depuis 2017 ainsi qu’une ouverture accrue sur l’international se matérialisant par une hausse des financements et investissements directs étrangers dans le pays ». En effet, depuis l’élection à la présidence de Chavkat Mirzioïev en décembre 2016, le pouvoir a mis en place une ouverture progressive notamment sur le plan économique.

Selon Proparco, Hamkorbank est « un acteur reconnu pour ses pratiques environnementales et sociales responsables ». « Depuis son entrée au capital d’Hamkorbank en 2011, la Société Financière Internationale accompagne la banque dans l’amélioration de ses pratiques environnementales et sociales. Ainsi, la banque dispose depuis 2013 d’une politique environnementale et sociale, renforcée en 2016, dont elle rend compte chaque année à ses actionnaires », précise le responsable de la communication de Proparco. 

« C’est dans le cadre de cette politique que plusieurs centaines d’employés ont été formés aux enjeux E&S en 2018. Hamkorbank soutient la promotion des femmes en tant qu’entrepreneures et organise depuis 2015 des séminaires sur l’éducation financière auprès des femmes en milieu rural. » En effet, grâce à son réseau étendu dans le pays, Hamkorbank est très engagée dans le secteur agricole. Elle propose des prêts pouvant aller jusqu’à cinq ans aux entreprises privées. En octobre 2018, elle a obtenu le certificat de conformité international ISO 9001. Celui-ci certifie une norme du système de gestion de la qualité et constitue un indice de fiabilité pour les organisations et les entreprises.

La première intervention de Proparco en Ouzbékistan est à mettre en relation avec sa politique de financement des TPE et PME dans les pays en développement et les économies émergentes. « Proparco se réjouit de renforcer son partenariat avec cette banque et de lui permettre d’étendre encore ses interventions dans le pays, dans le but, comme toujours, de favoriser la contribution du secteur privé à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD) », a déclaré dans un communiqué Jean-Gabriel Dayre, Directeur régional de Proparco pour la Turquie, le Caucase, l’Europe orientale, les Balkans et l’Asie centrale.

La présence française encore faible en Ouzbékistan

Avec 5,1 % de croissance en 2018, l’Ouzbékistan connaît la plus grande croissance économique de l’Asie centrale. Attirée par ces chiffres, l’AFD s’est installée depuis quatre ans dans le pays ; elle y échafaude des projets visant à accroître la diversification de son économie. Par le biais de sa filiale Proparco, institution financière de développement, elle s’occupe également de favoriser les investissements privés. Depuis 2016, l’AFD a un seul projet actif en Ouzbékistan : la construction d’une décharge moderne permettant de générer du biogaz, à Samarcande, pour laquelle elle a contribué à hauteur de 23,5 millions d’euros.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Un projet aujourd’hui encore ralenti par la présence de cochons se nourrissant des déchets de la décharge, comme l’avait révélé Novastan en septembre 2018.

Eléonore de Vulpillières
Rédactrice pour Novastan

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Proparco, filiale pour l’investissement privé de l’AFD, a réalisé son premier projet en Ouzbékistan.
Proparco
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *