Institut Français

L’Institut français, opérateur du Ministère des Affaires étrangères pour l’action extérieure de la France, se substitue à l’association Culturesfrance sous la forme d’un EPIC (Etablissement public à caractère industriel et commercial) avec un périmètre d’action élargi et des moyens renforcés.

Présidé par Xavier Darcos, entouré de Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale déléguée, et de Pierre Colliot, secrétaire général, l’Institut français travaille en étroite relation avec le réseau culturel français à l’étranger constitué de plus de 150 Instituts français et près de 1 000 Alliances françaises dans le monde.

En créant l’Institut français, le gouvernement a en effet souhaité confier à une même agence la promotion de l’action culturelle extérieure de la France en matière d’échanges artistiques – spectacle vivant, arts visuels, architecture -, de diffusion dans le monde du livre, du cinéma, de la langue française, des savoirs et des idées. À ce titre, il développe un nouveau programme de diffusion de la culture scientifique.

L’Institut français poursuit les missions d’accueil en France des cultures étrangères, à travers l’organisation de « saisons » ou festivals et de coopération avec les pays du sud, en assurant notamment la gestion du Fonds Sud cinéma, dispositif de soutien au cinéma du sud, en partenariat avec le Centre National du Cinéma et de l’image animée. Il développe un programme de résidences internationales en France comme à l’étranger.

Il assure également de nouvelles missions de formation et professionnalisation des agents du réseau culturel français à l’étranger.

Ceci dans le monde francophone comme en Asie Centrale. Voilà ce projet lancé, l’équipe recrutée, le fruit d’un long travail, commencé avant moi par tous les étudiants Kirghizes, Ouzbeks, Tajiks, Kazakhs, Turkmènes, Ouïgours qui ont appris le français puis sont allés étudier en France au Québec en Belgique ou en Suisse et qui participent toujours à Francekoul. Notre volonté de faire connaître notre région souvent entourée de mystères et objet de nombreux préjugés farfelus à nos lecteurs occidentaux.

Alliance française de Bichkek

Mission

Enseigner la langue française et sa culture au Kirghizstan

Description

L’Alliance Française de Bichkek vous propose des cours de français et de russe tous niveaux, en groupe ou particuliers. Plus d’informations par téléphone ou au 143/1 Isanova/Frounze.

Rendez-vous également au centre français pour consulter nos ressources (livres, CD, DVD, cassettes vidéo) sur place ou les emprunter.

Informations générales

Vous souhaitez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire ? Inscrivez-vous à l’adresse suivante : ducotedefrounze@gmail.com

Hulala

Hulala est un site d’information francophone sur l’Europe centrale (Hongrie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie), fondé en 2009 à Budapest. Grâce à un réseau de correspondants et des partenariats tissés avec des médias nationaux, son ambition est d’informer sur l’actualité sociale, politique et économique de ces pays en adoptant un point de vue compréhensif et en privilégiant la recherche de la qualité à celle de l’exhaustivité. Hulala entend contribuer à l’émergence d’un espace public européen, en rendant accessible la riche production culturelle et intellectuelle de ces sociétés au monde francophone, mais aussi en confrontant les points de vue de chercheurs, de personnalités politiques ou d’acteurs de la société civile autour des grandes questions contemporaines.

Asialyst

Asialyst.com est un média d’information de qualité, d’analyse et d’enquête consacré à l’Asie. Indépendant et au contenu original, le site est destiné aux passionnés du continent asiatique et aux professionnels, qui y trouveront une information ciblée et du recul sur les événements.

Asialyst s’appuie sur une équipe de correspondants, tous expérimentés, basés dans les grandes villes d’Asie. La parole est aussi donnée aux experts : chercheurs, femmes et hommes d’entreprise, ingénieurs ou étudiants. Le site permet également de partager le vécu de celles et ceux qui évoluent en Asie depuis longtemps.

IPSE

L’IPSE propose des solutions de veille stratégique globale, des projets de recherche ciblés sur des enjeux peu couverts. Dit autrement : des analyses et des idées!

AMICIF – Centres internationaux francophones des Lions Clubs de France

Le Lions Clubs International est le premier « Club-Service » au niveau mondial en nombre de membres.

AUCA – Université américaine d’Asie centrale

Edge.kz

Edgekz.com est un site anglophone dédié à l’actualité du Kazakhstan. Ses centres d’intérêts vont du tourisme à une vision plus spécifique de l’information dans le pays. Le site possède également un trimestriel papier.

Gare de l’Est

Gare de l’Est est une association loi 1901 à but non lucratif et dont tous les membres sont bénévoles. Son action vise à diffuser les connaissances des meilleurs experts des mondes de l’Est (Balkans, Europe orientale, Russie, Caucase, Asie centrale) auprès du public francophone. Elle s’articule notamment autour d’une émission de radio sur Euradio et de la publication d’une collection éditée chez l’Harmattan à partir de juin 2013.

Lepetitjournal.com

Lepetitjournal est le journal des Français et francophones à l’étranger.
Etabli dans 43 villes dans le monde, il publie des Informations internationales, françaises et locales, un répertoire d’adresses de professionnels dans votre pays, des petites annonces et des coups de coeur.

Vitcherniy Bichkek

L’agence d’information Vetcherniy Bichkek a migré sur l’internet kirghiz le 23 octobre 2011. Aujourd’hui, vb.kg s’est tourné vers un format d’écriture offrant un contenu multimédia, qui inclut des reportages photos et vidéos ainsi que des infographies.

A l’automne 2012, vb.kg est devenu le premier site à l’échelle des medias kirghizs sur les réseaux sociaux. 25 à 30% du trafic sur le site provient des réseaux sociaux. Aujourd’hui, plus de 32 000 utilisateurs sont touchés par la couverture du site sur les réseaux.

Le Journal International

Fondé à Lyon, il y a 5 ans, Le Journal International aspire à l’ouverture. Fort de 200 correspondants, l’actualité qu’il propose est lavée de la résonance de l’instantané. Avides de partage, nos rédacteurs, aspirants journalistes, ont été formés à Sciences Po, dans les universités françaises ou dans des écoles de journalisme. Présents sur le terrain, figures de proue des nouveaux codes de l’information, nous ne rejetons pas les modèles établis. Nous choisissons simplement d’inventer au quotidien le journalisme dont nous rêvons. Sans prétendre changer votre vision du monde, nous espérons à tout le moins en affiner la perception.

Regard sur les Ouïghour-e-s

Oghouz, association laïque, apolitique et à but non lucratif (loi 1901), se donne pour but de promouvoir la rencontre entre les cultures française et ouïghoure. Elle publie notamment dans ce cadre la première revue franco-ouïghoure Regard sur les Ouïghour-e-s.

Agora Francophone

Aventure commencée il y a 25 ans à l’Université Laval – Québec, aujourd’hui domiciliée à l’ESJ Lille. Agora Francophone édite une revue papier l’Année Francophone Internationale et administre une plateforme internet dédiée à la francophonie et à la francophilie. Revue de presse, reportages, galeries photographiques, entretiens… 200 contributeurs dans le monde. Toujours en attente de nouvelles signatures et d’enrichissement des contenus. www.agora-francophone.org. Agora est à la fois une source d’informationS et un lieu d’expressionS… francophoneS.

Association franco-kirghize d’écotourisme

La Revue Franco-Kirghize est le site Web de l’Association Franco-Kirghize d’Ecotourisme (AFKE) créée en 2007. Le but principal de cette association (association loi 1901) est de rapprocher la France et le Kirghizstan de façon à développer plus efficacement l’écotourisme dans ces deux pays.

COSAC – Centre d’Observation des Sociétés d’Asie centrale

Le Centre d’Observation des Sociétés d’Asie Centrale (COSAC) est un centre d’observation et une base documentaire rassemblant les écrits de différents auteurs francophones, anglophones, russophones et kirghizophones (chercheurs, universitaires, analystes, journalistes…) sur l’évolution des sociétés d’Asie centrale post-soviétique depuis 1991.

Créé à l’initiative de chercheurs et d’universitaires issus de plusieurs universités de Bordeaux en Mai 2013, le COSAC entend développer l’étude, la recherche et la prospective autour des différents champs scientifiques connexes à l’évolution des sociétés d’Asie centrale post-soviétique depuis 1991 (géographie, histoire, sciences politiques, économiques et sociales, relations internationales, journalisme et communication).

Par son existence (site internet, conférences, participation à des projets) et son réseau de partenaires, le COSAC entend être un outil à la disposition de tous (personnes, instituts et centres de recherche, universités, organes politiques, économiques…).