Musée Guimet Tadjikistan Paris

200 artefacts tadjiks bientôt exposés au musée Guimet

Partager avec

L’ambassadrice de France au Tadjikistan Yasmine Gouédard a annoncé que plus de 200 objets historiques tadjiks seront exposés au musée Guimet à Paris à partir de novembre 2019.

Plus de 200 objets historiques des musées tadjiks seront exposés au musée national des arts asiatiques Guimet à Paris en novembre 2019 jusqu’au début février 2020, a annoncé l’ambassadrice de France au Tadjikistan, Yasmine Gouédard. Cette exposition sera entièrement consacrée au Tadjikistan, une première en France.

Lire aussi sur Novastan : Une exposition tadjike au Musée Guimet en 2019

Ce mercredi 12 septembre, l’ambassadrice de France au Tadjikistan Yasmine Gouédard a précisé la teneur de cette exposition à l’occasion d’une conférence de presse à Douchanbé, rapporte le média tadjik en ligne, Asia-Plus. « [Le Tadjikistan] va occuper une place centrale dans la capitale française pendant trois mois« , a décrit la diplomate. Plus largement, Yasmine Gouédard est convaincue que l’exposition tadjike dans l’un des musées les plus prestigieux du monde augmentera le flux des touristes au Tadjikistan.

Une « merveilleuse occasion » de valoriser la culture tadjike

L’ambassadrice de France  a également décrit un peu plus en détail les œuvres qui seront présentées. « Des pièces parmi les plus précieuses et passionnantes des musées tadjiks ont été sélectionnées pour l’exposition au musée Guimet, notamment des objets qui ont été trouvés par les archéologues dans les villes antiques de Sarazm, Bokhtar, et Panjakent », a affirmé Yasmine Gouédard. En juillet dernier, l’ambassadrice avait annoncé que des concerts de musique nationale tadjike et une série de conférences thématiques auront également lieu dans le cadre de l’exposition.

Contactée par e-mail par Novastan, Yasmine Gouédard précise que « l’exposition couvrira la période de l’âge de bronze à la fin de l’ère des Samanides (un royaume ayant pour capitale Boukhara, entre 819 et 1005, ndlr) ». « Ce sera une merveilleuse occasion de valoriser un pays qui le mérite et dont l’histoire est fascinante », estime la diplomate.  L’ambassadrice de France au Tadjikistan a précisé à Novastan que « cette exposition sera financée comme toutes les expositions au musée Guimet, sur fonds propres et avec le soutien de mécènes. » Précisant ainsi le rôle clé du musée Guimet dans l’organisation de cette exposition et la bonne coopération avec les musées tadjiks dans cette « belle aventure« .

Semaine de la France à Douchanbé autour de l’IFEAC

En parallèle de ces précisions sur l’exposition au musée Guimet, Yasmine Gouédard a annoncé qu’une semaine de la France aura lieu du 17 au 22 septembre prochain à Douchanbé, la capitale tadjike. Contactée par Novastan, l’ambassadrice a précisé que cette semaine de la France est « organisée à l’occasion de « l’ école d’été du jeune spécialiste en manuscrit » de l’Institut Français d’Etude de l’Asie Centrale (IFEAC)« . Elle permettra à  « de nombreux chercheurs, archéologues, universitaires français et tadjiks, de s’exprimer sur leurs domaines de compétence et de coopération en archéologie, littérature, cinéma ou encore sur l’art des manuscrits »,  a ajouté la diplomate.

Lire aussi sur Novastan : Les nouvelles ambitions de la recherche française en Asie centrale

Seront également organisés une projection du film d’animation du réalisateur français Rémi Chayé « Tout en haut du monde », ainsi que des défilés de mode des couturiers tadjiks Khourched Sattorov et Farvardin Otachin.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Une salle d’exposition du Musée Guimet à Paris qui accueillera en novembre 2019 une exposition consacrée au Tadjikistan (image d’illustration)
Musée Guimet
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *