Au Tadjikistan, des archéologues découvrent une ville fondée il y a plus de 2000 ans

Au Tadjikistan, des archéologues ont découvert les ruines d’une cité antique à 85 km au sud de Douchanbé. D’après les experts, elle daterait de l’Empire kouchan. Les fouilles ont permis d’exhumer non seulement des bâtiments, mais aussi un trône, ainsi que de nombreux bijoux, monnaies et objets en céramique, rapporte la chaîne télévisée Mir24.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par Fergananews.

Les ruines ont été découvertes en montagne, en périphérie d’une bourgade actuelle. Selon les archéologues, il s’agirait d’une citadelle antique. On y aurait notamment identifié une salle du trône.

D’après le responsable de l’expédition archéologique, par ailleurs directeur du département d’archéologie et de numismatique du Musée national du Tadjikistan, Davladkhodj Davoudi, cette salle aurait été bâtie de manière spécifique, avec des murs de près de trois mètres de haut recouverts d’un crépi.

De la monnaie et des trésors

Mais il ne s’agit pas là de la seule découverte. Pour la première fois en une seule saison, les archéologues ont retrouvé pas moins de 65 monnaies. « Nous avons exhumé de nombreuses pièces kouchanes. On en retrouve partout. Nous sommes aussi tombés sur deux trésors des empereurs kouchans. Ces monarques ont régné aux premier et deuxième siècles avant notre ère. Ces découvertes ont permis de situer les ruines vers les premier et deuxième siècles de notre ère, soit il y a 1 800 à 2 000 ans », a expliqué Davoudi.

En outre, des « khoums », sortes de silos spéciaux destinés à la conservation du grain, ont été retrouvés sur le site.
« Nous avons découvert six khoums d’1,5 mètre chacun. Presque tous étaient en bon état, l’on pouvait même encore voir sur certains les décorations commandées par leurs anciens propriétaires. C’est une découverte rare », souligne Alicher Kaïoumzoda, employé au Musée national du Tadjikistan.

Une étape de la Route de la Soie

Selon les estimations des experts, des gens de haut rang ont pu vivre dans cette ville il y a deux mille ans. La Route de la Soie, qui y faisait étape, a pu donner son importance à la citadelle. Les fouilles vont se poursuivre dès l’année prochaine.

Le Tadjikistan abrite par ailleurs l’une des villes les plus anciennes au monde, Sarazm. Cette antique cité a été découverte en automne 1976, à 15 km à l’ouest de Pendjikent et à 45 km de la ville ouzbèke de Samarcande. Selon les dernières estimations, Sarazm aurait été fondée il y a 5 500 ans.

Il s’agissait de l’un des centres métallurgiques les plus importants d’Asie centrale, il y a 2 500 ans. En 2010, ce site archéologique a été inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Traduit du russe par Pierre-François Hubert

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *