Musée Guimet Exposition Tadjikistan Report Eté 2021 France Paris

L’exposition d’objets tadjiks au musée Guimet à nouveau reportée

Prévue pour l’automne 2020 au musée Guimet, l’exposition de 200 objets archéologiques tadjiks devrait finalement se tenir à l’été 2021. Il s’agit du second report depuis la première annonce du projet en 2018.

Cela ressemble à un mauvais sort. Ce mercredi 20 mai, Sophie Makariou, la présidente du musée des arts asiatiques – Guimet, a annoncé à ses équipes que l’exposition d’objets archéologiques tadjiks, prévue à l’automne 2020, aurait finalement lieu à l’été 2021. Ce report est dû à la pandémie de coronavirus et à l’incertitude autour de son évolution.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

« L’espace Schengen ne permet pas à ce stade de prévoir une ouverture fiable à la date du 14 octobre », date prévue jusqu’à présent, a décrit le musée à Novastan.

Il s’agit du second report de l’exposition, intitulée « Tadjikistan : au pays des fleuves d’or ». Annoncée en 2018 pour 2019, l’exposition avait été reportée pour des raisons logistiques à l’automne 2020. Cette fois, le coronavirus se mêle à ce qui doit être l’un des évènements culturels majeurs entre le Tadjikistan et la France.

Une majorité d’objets ne sont jamais sortis du Tadjikistan

De fait, le musée Guimet prévoit d’exposer 200 objets  historiques des musées tadjiks, dont la majorité n’est jamais sortie du pays. « L’exposition couvrira la période de l’âge de bronze à la fin de l’ère des Samanides (un royaume ayant pour capitale Boukhara, entre 819 et 1005, ndlr) », expliquait Yasmine Gouédard, l’ambassadrice de France au Tadjikistan, lors de la première présentation de l’exposition.

Lire aussi sur Novastan : Exposition d’art tadjik au musée Guimet : « une occasion pour les Tadjiks de retrouver une certaine fierté pour leur pays »

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Très impliquée dans la liaison entre le musée français et les musées tadjiks, Yasmine Gouédard a expliqué dans une interview à Novastan que cette exposition était un projet de plus de dix ans, d’abord imaginé par deux archéologues, Roland Bezenval, très investi sur le site de Sarazm, et Rahim Masov. Reste à savoir si elle aura effectivement lieu à l’été 2021.

Etienne Combier
Rédacteur en chef pour Novastan

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

L’exposition d’objets archéologiques tadjiks, prévue au musée Guimet à l’automne 2020, a été reportée à l’été 2021 (illustration).
Musée Guimet
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *