Tadjikistan : la construction du barrage de Rogun s’accélère

Le nombre d’ingénieurs et de travailleurs impliqués dans la construction de la centrale hydroélectrique a augmenté de 2 600 personnes.

Novastan reprend et traduit un article originellement publié sur l’agence de presse tadjike Avesta.tj.

Selon le département des ressources humaines du secteur de l’énergie tadjik, à l’heure actuelle le nombre de travailleurs sur le chantier de Rogun dépasse 18 600 personnes, soit 2 600 de plus qu’au début de l’année. Le barrage, d’une importance cruciale pour le Tadjikistan, devrait être le plus haut du monde une fois achevé.

Selon la source contactée au sein de ce département par l’agence de presse tadjike Avesta.tj, les travaux sur les divers sites en chantier se sont accélérés, notamment sur le site du tunnel de déversement, la salle des machines et les travaux de construction du barrage.

Une accélération des travaux en conformité avec les plans de mise en service

Il est prévu de mettre en service le premier agrégat de la centrale hydroélectrique de Rogun dans la période établie, c’est-à-dire avant la fin de l’année 2018.

Lire aussi sur Novastan : Tadjikistan : la première unité de la centrale hydroélectrique de Rogun bientôt en fonction

Selon le budget du projet, il est prévu d’allouer 2 milliards de somoni (environ 226,7 millions de dollars) pour la réalisation du projet cette année. Pour le financer, des titres d’État du Tadjikistan (Eurobonds) ont été vendus sur les marchés financiers internationaux. Selon la Banque nationale du Tadjikistan, la vente de ces Eurobonds a permis de lever 500 millions de dollars.

Une centrale hydroélectrique de tous les records

La centrale hydroélectrique de Rogun, est la neuvième centrale hydroélectrique située sur la rivière Vakhch, à quelques 110 kilomètres de la capitale, Douchanbé. Le projet de la centrale hydroélectrique de Rogun comprend 6 agrégats de production d’une capacité de 600 mégawatts (MW) chacune, ce qui en fera la plus puissante centrale hydroélectrique de la région avec une capacité totale de production de 3 600 MW (soit plus de 17 milliards de kilowatts/heure).

Lire aussi sur Novastan : Rogun : le barrage qui se fait prier au Tadjikistan

La hauteur du barrage de la centrale hydroélectrique sera de 335 mètres, ce qui en fera le barrage le plus élevé au monde. Le 29 octobre 2016, la rivière Vakhch a été fermée dans la zone de la construction du barrage de Rogun par le président lui-même.

Selon le calendrier, la première unité de la centrale de Rogun commencera à fonctionner à la fin de 2018, et la centrale commencera d’ors et déjà à produire de l’électricité.

Article traduit du russe par la rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Le Président tadjik échange avec les ouvriers travaillant sur le chantier de Rogun.
Présidence tadjike
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *