Temple bouddhiste souterrain Tadjikistan Bouddhisme Religion Archéologie

Un temple bouddhiste souterrain découvert au Tadjikistan

La construction daterait du VIIème ou VIIIème siècle de notre ère, selon les premières observations.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le média indépendant Fergananews.

Un temple bouddhiste souterrain a été découvert dans le sud du Tadjikistan, rapporte l’agence Avesta, relayée par Fergananews. Le temple se trouve à quelques centaines de kilomètres au sud de la capitale tadjike Douchanbé, dans un village de la commune de Fakhrabad, dans la province de Khatlon.

Selon une première datation sur l’architecture de l’édifice, le temple aurait été construit entre le VIIème et le VIIIème siècle de notre ère. « Nous en apprendrons davantage sur l’histoire de ce temple sitôt que son examen aura été approfondi », a déclaré le directeur du Musée national des Antiquités du Tadjikistan et docteur en sciences historiques, Saïdmourod Bobomouloïev.

Plusieurs découvertes de temples dans la même région depuis les années 1980

Selon l’expert, la taille du temple souterrain atteint six mètres sur cinq. Quatre petites chambres ont été découvertes à proximité. « Le cœur du temple est creusé dans un monolithe et son plafond est sculpté en coupole. Au sommet de la pièce, un trou sert, on le suppose, de puits de lumière », poursuit-il.

Elior Ahmedov, professeur au sein d’une école locale, a annoncé la découverte. « Ce n’est pas le seul temple bouddhiste que l’on a découvert au Tadjikistan. Déjà dans les années 1980 et 1990, des temples souterrains comme celui-ci ont été localisés à Hisor, Shaartuz ou encore Khovaling », a précisé Saïdmourod Bobomouloïev. Ces villes se situent toutes dans le sud-ouest du pays.

Un type de construction rare en Asie centrale

Les édifices religieux souterrains sont caractéristiques de l’Inde, du Cambodge, de l’Indonésie, du Sri-Lanka, de la Chine et de la Thaïlande. Un temple souterrain comportant des centaines d’icônes de Bouddha se trouvait dans la grotte de Khao Luang, où des enfants thaïlandais s’étaient retrouvés bloqués l’été dernier, puis avaient été sauvés au terme d’une opération relayée dans le monde entier. Il n’est pas rare que des temples bouddhistes souterrains fassent partie d’un complexe plus important à l’air libre.

En Ouzbékistan, un temple souterrain a été découvert à Karakhan. Situé sur les contreforts du Mont Kurama, dans le sud de la province de Tachkent, il a été décrit pour la première fois en 1934 par l’archéologue Mikhaïl Masson. D’après l’avis des experts, il aurait servi de sanctuaire aux manichéens avant la période islamique, puis, au Moyen-Âge, de forteresse. Au XIXème siècle, il est finalement devenu une mosquée sous l’influence de l’ishān soufi Nakchbandia Ichmouhammad qui souhaitait répondre aux besoins des pèlerins.

Traduit du russe par Pierre-François Hubert 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le cœur du temple (à gauche) et le puits de lumière du temple souterrain découvert dans le sud du Tadjikistan.
Avesta.tj
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *