3 246 personnes s'entraine au vélo dans un stade pour la journée mondiale de la bicyclette à Achgabat : un record selon le Guiness Book des records

Le 3 juin, première journée mondiale de la bicyclette grâce au Turkménistan

Le Turkménistan a été à l’origine du vote de la résolution de l’ONU instituant une journée mondiale de la bicyclette désormais célébrée chaque 3 juin. Le vélo devient ainsi le centre de gravité de la communication du Turkménistan à l’international.

Le 12 avril dernier, à l’initiative du Turkménistan, a été votée à l’unanimité la résolution A/RES/72/272 instituant la journée mondiale de la bicyclette par l’Assemblée générale des Nations unies. Cette première journée mondiale a été célébrée à Achgabat, la capitale turkmène, et dans de nombreuses capitales mondiales pour la première fois le 3 juin dernier.

Lire aussi sur Novastan : Turkménistan : deux journées sans voitures en deux mois

La journée du 3 juin a été décrétée sans voitures dans la capitale turkmène, « à la demande de la population »selon le communiqué officiel de l’agence turkmène TDH, afin de permettre à tous de fêter à vélo cette journée mondiale de la bicyclette. Ceci n’est pas une nouveauté car, en 2017 déjà, deux journées avaient été décrétées sans voitures à Achgabat dans le but de favoriser l’utilisation du vélo par la population.

Selon l’agence officielle TDH, la journée sans voiture du 3 juin a permis de rendre l’air de la capitale turkmène plus propre, selon des analyses faites par les autorités. Il a d’ors et déjà été annoncé que des journées sans voitures seront tenues régulièrement à Achgabat afin d’améliorer l’écologie de la ville. Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a lui-même pris part à l’une de ses balades à vélo dans la capitale, toujours selon l’agence TDH.

Au cours de cette journée, les autorités turkmènes ont organisé le plus grand entraînement de vélo dans un stade réunissant 3 246 personnes, un record enregistré par le Guiness Book des Records, selon l‘agence officielle TDH.

Une résolution turkmène votée à l’ONU en 5 mois seulement

Le but de cette journée mondiale est décrit de la manière suivante par l’ONU : « La journée mondiale de la bicyclette vise à encourager les États membres à accorder à la bicyclette une place particulière dans les politiques et programmes de développement, mais également à améliorer la sécurité routière grâce à des infrastructures de transport adaptées. » Cependant, la communication officielle de l’ONU ne rend pas hommage au Turkménistan qui a porté la proposition de cette résolution à l’Assemblée générale de l’ONU.

En revanche, le Turkménistan, en interne et par les canaux diplomatiques, ne cache pas sa fierté d’avoir porté efficacement en quelques mois cette résolution et d’être à l’origine de la journée mondiale de la bicyclette. En effet, le Turkménistan n’a pas hésité à accepter de porter ce projet de résolution à l’ONU comme l’explique l’homme qui a fait du lobbying pour créer cette journée depuis plusieurs années.

Une des balades à vélo organisé à Achgabat pour la journée mondiale de la bicyclette le 3 juin 2018

Sur un blog de la Banque mondiale, Leszek Sibiliski explique qu’il a été le premier à porter l’idée d’organiser une telle journée mondiale de la bicyclette. Il explique également comment il est allé voir le Turkménistan pour qu’ils portent à l’ONU la résolution créant cette journée mondiale. « Notre choix initial en 2016 était de s’adressé à un ambassadeur à l’ONU représentant un pays complètement différent, considéré comme l’un des pays les plus favorables au vélo au monde. À ma grande surprise, il a refusé d’accepter de porter une telle résolution. Avec ce rejet, de nombreuses organisations qui avaient soutenu l’idée ont soudainement perdu tout intérêt », explique le professeur polonais.

« Cependant, j’ai refusé de perdre espoir. [On] m’a alors encouragé à changer de stratégie et à me concentrer sur les pays qui faisaient la promotion du programme de mobilité durable de l’ONU. Gardant ce conseil à l’esprit, j’ai approché le Turkménistan », décrit-il. « C’était un choix naturel. Le Turkménistan s’est déjà fait un nom en étant le pays qui a accueilli la toute première conférence mondiale sur le transport durable. Je me suis mis en  relation avec la Mission permanente du Turkménistan auprès de l’ONU à New York en novembre 2017. À mon grand plaisir, ils ont accepté de prendre en main cette cause », ajoute-t-il.

« Notre partenariat professionnel s’est avéré excellent. J’ai apporté à la table mes connaissances sur les bicyclettes et le cyclisme, et les diplomates leur connaissance de l’ONU. Comme vous pouvez le voir maintenant, notre travail acharné a porté ses fruits », conclut-il.

Le vélo : sport préféré du président

Le but annoncée de cette journée mondiale de la bicyclette pour le Turkménistan, selon les propos du Président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, rapportés par l’agence de presse officielle du Turkménistan TDH, est de « renforcer la réputation du Turkménistan en tant que pays de santé et de sport » et de « confirmer la reconnaissance incontestée des initiatives de notre pays pour renforcer la paix, l’amitié et la coopération constructive. Cet événement historique témoigne de l’autorité internationale croissante de notre État. »

Le président turkmène, Gourbangouly Berdimouhamedov à vélo sur une photo officielle

Le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov est depuis 2013 régulièrement montré par les télévisions nationales sur un vélo. Selon le média d’opposition Chronicles of Turkmenistan, ces images du président à vélo remplacent celles du président à cheval qui étaient régulières avant que celui-ci ne fasse une chute impressionnante durant une course en public dont les images ont pu sortir du pays. C’est en effet à la suite de cet incident que le premier programme de développement du vélo dans le pays a été présenté par le président pour 2013 à 2017.

Le sport est un des axes majeurs de la communication politique du régime turkmène. En octobre 2017, la capitale Achgabat a accueilli les Jeux asiatiques en salle pour la première fois, ce pourquoi a été construit un complexe sportif digne des jeux olympiques. Les Jeux asiatiques en salle ont été le plus grand évènement international organisé au Turkménistan depuis son indépendance en 1991.

Lire aussi sur Novastan : Tous à vélo au Turkménistan et Turkménistan : les Jeux asiatiques en salle comme théâtre de communication

La tenue de la journée mondiale de la bicyclette vient donc couronner cette stratégie, surtout qu’à la différence des Jeux asiatiques en salle de 2017 qui avait donné l’occasion à de nombreuses critiques du non-respect des droits de l’Homme par le Turkménistan, la journée mondiale de la bicyclette votée par l’ONU à l’unanimité est un sujet bien plus consensuel et qui n’expose pas autant le pays.

Une activité diplomatique déjà couronnée de succès

Après la diplomatie du cheval autour des chevaux Akhal Téké offerts en cadeaux par le Turkménistan à des leaders étrangers, la diplomatie du vélo s’ajoute à la panoplie de « soft power » d’un des pays les plus fermés au monde.

Lire aussi sur Novastan : Un cheval turkmène dans le Guinness des records

Cette journée mondiale de la bicyclette a été l’occasion pour les ambassades turkmènes, avec le support des fédérations de vélocyclistes et les représentations de l’ONU, d’organiser des balades à vélo aux centres de plusieurs capitales de pays voisins.

Ainsi, une balade à vélo a été organisée à Tachkent en Ouzbékistan, de la nouvelle avenue portant le nom du poète turkmène Makhtymguly Fyragy au parc « Achgabat » du nom de la capitale turkmène, récemment ouvert lors de la visite historique du président turkmène dans la capitale ouzbèke en avril dernier. Entre 200 et 300 personnes étaient présentes dès 8 heures du matin dimanche pour faire quelques kilomètres à vélo, selon le média en ligne Gazeta.uz. Déjà en mai 2017, les leaders turkmène et ouzbek avaient été photographiés à vélo dans la ville balnéaire turkmène d’Avaza. Ce n’est donc pas une surprise de voir Tachkent soutenir l’initiative turkmène de créer la journée mondiale de la bicyclette et de la fêter.

Le président ouzbèk, Chavkat Mirzioïev et le président turkmène, Gourbangouly Berdimouhamedov à vélo dans la ville balnéaire d'Avaza au Turkménistan

En Azerbaïdjan, une balade similaire a eu lieu sur le boulevard du bord de mer de la capitale, Bakou, selon le média azéri Trend. En Russie, c’est à Astrakhan qu’a eu lieu une balade à vélo, alors que la capitale géorgienne Tbilissi a organisé une course pour cette nouvelle journée mondiale. En Chine a également eu lieu une balade du même type, organisée notamment avec des étudiants turkmènes, selon Orient.tm.

Le vélo : des opportunités de faire du business au Turkménistan

La politique de développement du vélo au Turkménistan se traduit également par des investissements dans des infrastructures urbaines. Le directeur de la compagnie française Smoove pour les pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI) et du Moyen-Orient, Guillaume Le Berre, s’est ainsi rendu à Achgabat juste avant cette première journée mondiale de la bicyclette.

Le Français a donné une interview exclusive au site d’information turkmène Orient.tm afin de promouvoir les systèmes de libre-service de vélo, et ce malgré l’échec retentissant de Smoove à Paris depuis que l’entreprise a pris en charge l’exploitation des Vélibs. Selon Orient.tm, la société française discute avec le gouvernement turkmène de l’installation d’un système de partage de vélos pour la capitale turkmène et la zone touristique d’Avaza sur les bords de la mer Caspienne.

Le président turkmène Gourbangouly Berdimouhamedov à vélo

Les compagnies russes étaient également présentes à l’occasion de cette première journée mondiale de la bicyclette, à l’image du businessman Igor Makarov, directeur du groupe de compagnie ARETI spécialisé dans l’industrie pétrolière et membre de l’Union cycliste internationale, qui a même pu rencontrer le président en personne selon TDH. Le communiqué mentionne d’ailleurs que de futurs projets du groupe ARETI au Turkménistan ont été discutés. Igor Makarov est également né à Achgabat sous l’URSS et a fondé l’équipe de vélo professionnel russe « Katusha » et est le président honoraire de la fédération russe de vélo.

Le Turkménistan veut accueillir le championnat du monde de cyclisme en 2019

Le Turkménistan veut profiter de son nouveau statut pour accueillir un grand événement sportif international : le championnat du monde de cyclisme en 2019, comme l’agence TDH l’a annoncé quelques semaines avant la célébration.

Selon le média turkmène Orient.tm, l’ambassadeur du Turkménistan a rencontré en Suisse le président de l’Union cycliste internationale, David Lappartient, pour parler de la journée mondiale du vélo et de « l’organisation d’évènements internationaux autour du vélo au Turkménistan ». David Lappartient a également envoyé une lettre de félicitations au président turkmène à l’occasion de la première journée internationale du vélo que l’agence officielle de presse turkmène a publié.

Si le Turkménistan arrive à organiser le championnat du monde de cyclisme en 2019, l’impact international des Jeux asiatiques en salle de 2017 serait largement dépassé. De fait, ce championnat concernerait également des sportifs originaires d’Europe, d’Amérique et d’Afrique, et pas uniquement d’Asie.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

3 246 personnes s’entraînent au vélo dans un stade pour la journée mondiale de la bicyclette à Achgabat : un record selon le Guiness Book des Records
TDH
Une des balades à vélo organisé à Achgabat pour la journée mondiale de la bicyclette le 3 juin 2018
TDH
Le président turkmène, Gourbangouly Berdimouhamedov à vélo sur une photo officielle
TDH
Le président ouzbèk, Chavkat Mirzioïev et le président turkmène, Gourbangouly Berdimouhamedov à vélo dans la ville balnéaire d’Avaza au Turkménistan
Chronicles of Turkmenistan (capture d'écran de la télévision nationale turkmène Altyn Asyr)
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *