Gonur Depe Turkménistan Age de Bronze Margiana Royaume

L’exposition d’artefacts turkmènes à Berlin est un succès

Depuis le 25 avril dernier, une exposition à Berlin met à l’honneur des artefacts du Turkménistan. Le pays, réputé pour être l’un des plus fermés et méconnus du monde, dévoile enfin ses trésors : une collection d’objets d’arts datant de l’âge de bronze.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média turkmène en ligne Orient.tm.

Au Neues Museum de Berlin, l’exposition « Margiana – Le royaume de l’âge de bronze au Turkménistan » est ouverte depuis le 25 avril dernier. Cette exposition présente pour la première fois au public européen des objets uniques découverts par des archéologues lors de fouilles dans l’ancien delta de la rivière Mourghab.  C’est là-bas,  que la légendaire Margiana a prospéré il y a plusieurs millénaires. Les organisateurs s’attendaient à un succès, mais ce dernier a dépassé toutes les attentes.

Lire aussi sur Novastan : Le royaume de Margiana, joyau de l’ancien Turkménistan, exposé à Berlin

« L’exposition est magnifique. Nous voyons un grand intérêt pour le Turkménistan ancien et moderne à la fois auprès des spécialistes et auprès des touristes et des visiteurs de notre ville » témoigne Anton Gass, un employé du musée qui a participé au voyage des experts allemands au Turkménistan lors de la phase préparatoire de l’exposition.

Des excursions spéciales

Anton Gass a indiqué que des excursions spéciales, personnalisées et thématiques pour les groupes arrivant à Berlin de différentes régions d’Allemagne et de l’étranger sont organisées pour l’événement. Les visiteurs les plus fréquents de l’exposition sont des étudiants, pour qui la familiarisation avec les artefacts exposés a lieu dans le cadre de leur enseignement. Selon l’employé, les visiteurs sont littéralement ensorcelés par l’art raffiné des maîtres de la Margiana – potiers, bijoutiers, sculpteurs. On y trouve ainsi des vases gracieux en terre cuite et en albâtre portant un aigle mystique et des figures étonnantes, en particulier des divinités féminines et des ornements en or, dont les modèles sont toujours d’actualité.

Lire aussi sur Novastan : Turkménistan : une exposition des photos du voyage de Paul Nadar organisée

« Les commentaires des visiteurs sont enthousiastes, beaucoup expriment le désir de voir encore plus d’antiquités du Turkménistan et veulent visiter ce pays pour voir de leurs propres yeux ses incroyables monuments et comment est la vie là-bas aujourd’hui », a ajouté Anton Gass. L’exposition « La Margiana – Le royaume de l’âge du bronze au Turkménistan » se tiendra à Berlin jusqu’au 7 octobre, puis sera transférée quelques mois au Musée d’archéologie de Hambourg et au musée Reiss-Engelhorn à Mannheim.

Traduit du russe par Karl Haddad
Rédacteur pour Novastan à Bichkek

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Les restes de la ville de Gonur Depe, capitale du royaume de Margiana il y a plus de 2000 ans.
Herlinde Koelbl
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *