Achgabat Turménistan aéroport

Turkménistan : l’aéroport d’Achgabat s’enfonce dans le sable

Convoqués en urgence le 11 janvier dernier par le président turkmène, les dirigeants de l’entreprise chargés de la construction du gigantesque aéroport d’Achgabat ont dû rendre compte de défaillances dans la construction de l’édifice.

C’est un projet hors-norme qui pourrait devenir un nid à problèmes. Inauguré en grande pompe en septembre dernier, le nouvel aéroport d’Achgabat connaît des défaillances importantes. Malgré son prix estimé à 2,2 milliards de dollars, l’aéroport de la capitale du Turkménistan s’enfonce dans le sable.

Lire aussi sur Novastan : Retards de salaires et problèmes bancaires au Turkménistan

L’information est tombée par le biais de la branche turkmène de Radio Free Europe, Radio Azatlyk : l’aéroport d’Achgabat, également appelé Ogouzkhan, a commencé à s’affaisser sur lui-même, entraînant la destruction de parois vitrées et affectant les voies de communication dans le bâtiment principal de la construction.

Le président turkmène a appris la nouvelle dans la presse

Suite à cet incident, les représentants de la compagnie de construction turque Polymex chargés de la conception de cet aéroport ont été convoqués par le président turkmène, Gourbangouly Berdymouhamedov. Ce dernier leur a demandé des explications sur cet incident. Mais le leader turkmène se serait surtout demandé comment une telle information a pu fuiter dans les médias avant qu’il n’en soit lui-même informé.

Lire aussi sur Novastan : Zéro pointé pour la liberté de la presse au Turkménistan

En effet, les problèmes relatifs à la construction de l’aéroport avaient jusqu’ici été dissimulés au chef de l’État. Ce n’est désormais plus le cas et une commission spéciale a été commanditée par les autorités turkmènes pour déterminer les responsabilités autour de ces défaillances et pour mettre en œuvre les réparations nécessaires. Radio Azatlyk précise que cette commission vise à demander les services et l’expertise de géologues et autres spécialistes afin de régler le problème.

Selon une source proche de cette commission, la défaillance serait d’abord apparue sur le toit avant de se répercuter dans les étages supérieurs du bâtiment principal de l’aéroport, endommageant parois vitrées et canalisations.

La rédaction

Jérémy Lonjon

Rédacteur en chef de Novastan

Le nouvel aéroport d’Achgabat qui a coûté plus de 2 milliards de dollars
Aéroport international d'Achgabat
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *