Rallye Amoul Khazar Sport automobile Turkménistan

Turkménistan : le rallye Amoul-Khazar lancé en grande pompe

Partager avec

Le premier rallye international organisé au Turkménistan par l’ancien pilote français Jean-Louis Schlesser a démarré le 11 septembre. En ouverture, le président turkmène a donné de sa personne. 

Sa présence était « rêvée », elle est devenue réalité. Le 11 septembre dernier, le président turkmène a lancé officiellement le rallye Amoul-Khazar, « la » grande course automobile turkmène. Au volant d’une voiture spécialement préparée pour l’occasion, Gourbangouly Berdimouhamedov a ouvert symboliquement le prologue de la course, long de 9 kilomètres. Le classement du prologue a déterminé ensuite le rang de départ des équipages présents sur cette course internationale.

Lire aussi sur Novastan : Un rallye organisé par un Français au Turkménistan

La course est partie de Türkmenabat (anciennement Amoul), dans l’est du pays, pour rejoindre Khazar, sur les rives de la mer Caspienne. Au cœur du rallye, on trouvera le désert de Karakoum, l’un des plus chauds de la planète. On compte au total 117 participants répartis en 83 équipages conduisant voitures, camions ou encore buggys. Les autorités turkmènes se félicitent d’avoir attiré près de 20 nationalités différentes, dont des Français, des Britanniques ou encore des Espagnols. Au total, les concurrents devront tenir sur près de 1 600 kilomètres avec des étapes d’environ 250 kilomètres chacune.

Un évènement national

Organisé jusqu’au 15 septembre par Jean-Louis Schlesser, ancien pilote de Formule 1 et de rallye, double vainqueur du Paris-Dakar, le rallye Amoul-Khazar est un évènement national au Turkménistan. Préparée depuis le mois de février dernier, la course est entrée dans la propagande d’Achgabat, qui insiste lourdement sur le sport pour valoriser le Turkménistan à l’étranger.

Gourbangouly Berdimouhamedov Turkménistan Amoul Khazar Rallye Course automobile

« Le sport est toujours bon, car il unit les peuples et les nations », a ainsi affirmé Gourbangouly Berdimouhamedov en préambule de la course. Une cérémonie officielle à laquelle a notamment participé l’ambassadeur de France au Turkménistan, François Delahousse. Le communiqué officiel lançant l’évènement mentionne également la reconnaissance internationale « de la politique de paix, d’amitié et de bon voisinage implémentée par le leader de la nation ».

Faire « revivre » la route de la Soie

Respectant la devise officielle de la course, « Le Turkménistan est le cœur de la grande route de la soie », Gourbangouly Berdimouhamedov a également insisté sur le fait que le rallye Amoul-Khazar faisait « revivre » cette route de la Soie. Une façon pour le leader turkmène de se placer – en théorie – sur le même terrain que la Chine, qui développe depuis plusieurs années un gigantesque programme d’infrastructures de transports appelé « Nouvelles routes de la Soie » et qui touche directement l’Asie centrale.

Lire aussi sur Novastan : Rallye Amoul-Khazar : une organisation « main dans la main » avec les autorités turkmènes

Cette course, qui doit être organisée chaque année jusqu’en 2020, a été particulièrement préparée par les autorités turkmènes. Interrogé par Novastan en amont de la course, Jean-Louis Schlesser a affirmé avoir travaillé « main dans la main » avec Achgabat, qui s’est assuré que le parcours soit sans embûches. Une stratégie gagnant-gagnant : quand Gourbangouli Berdimouhamedov peut se gargariser d’accueillir des sportifs étrangers, Jean-Louis Schlesser obtient un nouvel évènement sportif et une possibilité de faire parler de son autre course, l’Africa Eco Race.

Etienne Combier
Co-fondateur de Novastan

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le rallye Amoul-Khazar a été lancé pour sa toute première édition au Turkménistan.
Turkmen Desert Race
Le président turkmène Gourbangouly Berdimouhamedov a participé à l’ouverture de la course.
tdh.gov
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *