Photo dans un café internet

Turkménistan : selon les autorités, il n’y a pas de restrictions à l’utilisation d’Internet

Lors d’une intervention à Genève sur les droits de l’Homme, le vice-ministre des Affaires étrangères du Turkménistan Vepa Hajiyev a annoncé que l’Internet turkmène n’était pas restreint, malgré un des classements de la liberté les plus bas au monde.

Novastan reprend et traduit un article originellement publié sur le média turkmène basé à l’étranger, Alternative News Turkmenistan.

« Il n’y a pas de restrictions sur l’utilisation des sites Internet au Turkménistan », a déclaré  le 7 mai dernier Vepa Hajiyev, le vice-ministre des Affaires étrangères du Turkménistan. Le membre du gouvernement turkmène s’est exprimé à Genève lors d’une audition sur le rapport national du Turkménistan sur le respect de ses obligations en matière de droits de l’Homme. Les auditions ont eu lieu à la 30e session du Groupe de travail de l’Examen périodique universel (EPU).

Facebook accessible uniquement avec un VPN

Cette déclaration est pour le moins farfelue lorsque l’on regarde la liberté de choix des internautes turkmènes. Facebook, comme d’autres réseaux sociaux, dont « Odnoklassniki », est bloqué par le fournisseur unique – l’entreprise publique « Turkmentelecom ».

Lire aussi sur Novastan : Turkménistan : comment développer le tourisme dans un pays totalitaire ?

L’accès à ceux-ci n’est possible qu’avec des réseaux privés virtuels (VPN) et de serveurs proxy, dont beaucoup sont également bloqués.

25.000 personnes sur Facebook

Malgré cette difficulté d’accès, une communauté d’utilisateurs existe au Turkménistan. Plus de 25 000 personnes utilisent Facebook, dont 24% utilisent ce réseau social chaque jour, selon Vepa Hajiev lui-même.

Internet Turkménistan Central Asia Fact Connectivité

Selon le sous-ministre, 42% des utilisateurs sont des femmes, 58% sont des hommes.

Traduit par la rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Photo dans un café internet
uz24.uz
Le Turkménistan est l’un des pays du monde les moins connectés à Internet.
Peretz Partensky
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *