Turkmen Desert Race Rallye Amoul-Khazar Turkménistan Podium

Turkménistan : un duo d’Espagnols remporte le rallye Amoul-Khazar

Le premier rallye international au Turkménistan a été qualifié de « grandiose » et « légendaire » par les médias officiels turkmènes.

Amoul-Khazar, c’est fini. Le premier rallye international du Turkménistan, organisé par Français, s’est terminé le 15 septembre dernier après 6 jours de course. Avec plus de 1 600 kilomètres d’Est en Ouest à travers le désert du Karakoum, ce sont les Espagnols Joan Roma Cararach et Alex Haro Bravo qui l’ont emporté en buggy, comptant plus d’une heure d’avance sur leurs poursuivants.

Le podium buggy est complété par les Tchèques Miroslav Zapletal et Marek Sykora et par les Turkmènes Hojaguly Annamammedov et Gaygysyz Akmyradov. Les premiers Français, Mathieu Serradori et Fabian Lurquin, se classent 7ème, à plus de 4 heures des meilleurs. Côté camion, ce sont les Biélorusses  Siarhei Viazovich, Pavel Haranin et Andrei Zhyhulin qui l’ont emporté. Sur les 83 équipages présents au départs, seuls 59 ont franchi la ligne d’arrivée, décrivent les organisateurs.

Un rallye « légendaire »

La cérémonie de clôture du rallye s’est déroulée dans la zone touristique d’Avaza, bordée par la mer Caspienne. Une occasion supplémentaire pour les autorités de communiquer à nouveau sur cette course, préparée depuis février dernier. Dans leur communication, les médias officiels parlent déjà d’un « projet grandiose » et même d’un rallye « légendaire ».

Lire aussi sur Novastan : Turkménistan : le rallye Amoul-Khazar lancé en grande pompe

Le chef de l’Etat turkmène a ainsi pris les choses en main et dirigé la cérémonie de clôture de bout en bout. Gourbangouly Berdimouhamedov, qui s’affiche volontiers au volant de n’importe quel engin à roues, avait ouvert le rallye Amoul-Khazar en participant au prologue de la course.

Le président turkmène, star de la soirée

Rapidement rejoint par Jean-Louis Schlesser, l’organisateur français du rallye, Gourbangouly Berdimouhamedov a décoré les vainqueurs des différentes catégories (camion, buggy, 4×4 etc…). Parmi les prix, on trouve notamment des vêtements traditionnels turkmènes ou des pièces spécialement fondues pour l’occasion. Une séance photo avec ces vêtements a été organisée après la cérémonie.

Lire aussi sur Novastan : Rallye Amoul-Khazar : une organisation « main dans la main » avec les autorités turkmènes

L’organisateur français n’a pas eu de mots assez doux pour décrire son hôte turkmène. Selon le communiqué, Jean-Louis Schlesser aurait affirmé que le président turkmène était « connu dans le monde entier pour sa contribution personnelle au développement des sports ». L’ancien double vainqueur du Paris-Dakar et aujourd’hui organisateur de l’Africa Eco Race a également estimé que le véritable vainqueur du rallye était Gourbangouly Berdimouhamedov.  Avant de conclure : « nous nous reverrons l’année prochaine, au Turkménistan ! ».

Etienne Combier
Co-fondateur de Novastan

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le rallye Amoul-Khazar s’est terminé le 15 septembre 2018. Une équipe turkmène a terminée à la troisième place, catégorie buggy.
tdh
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *